-ak

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : ak, AK, aK, âk, ak’, -ák

Basque[modifier le wikicode]

Suffixe [modifier le wikicode]

-ak \ak\

Cette terminaison sert à marquer le pluriel (-a pour le singulier). Suffixe d'absolutif pluriel ou d’ergatif singulier, il sert à marquer le sujet d’un verbe transitif.

  1. Article défini : les.
    • gizonak
      les hommes — de gizon (« homme »)
    • emakumeak
      les femmes — de emakume (« femme »)
    • urak
      les eaux — de ur (« eau »).
  2. Marque le sujet d’un verbe transitif
    • Emakumeak lorea badu
      La femme a une fleur.


Kotava[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de ak (« contenant »).

Suffixe [modifier le wikicode]

-ak \ak\

  1. Suffixe indiquant le contenant.
    • itowa : « menton » → iwotak : « mentonnière ».
  2. Suffixe indiquant une période, un épisode durant lequel a lieu un phénomène climatique.
    • ilt : « fruit comestible » → iltak : « corbeille à fruits ».

Antonymes[modifier le wikicode]

Notes[modifier le wikicode]

En principe, on joint ce suffixe aux noms mais certains cas particuliers témoignent des suffixations de prépositions :

abdu : « en avant de, avant » → abduak : « face antérieure, face avant, avers, recto, devant ».
div : « hors, en dehors, à l’extérieur de » → divak : « zone extérieure, l’extérieur ».
ist : « au centre de, au milieu de » → istak : « partie centrale, cœur ».
kaik : « au-delà de, de l’autre côté de » → kaikak : « partie en saillie, saillant ».
kak : « derrière contre » → kakak : « face interne, face cachée ».
kev : « contre » → kevak : « partie externe, face visible ».
ko : « dans, à, à l’intérieur de » → koak : « partie intérieure, interne, l’intérieur ».
lev : « sous, en dessous de » → levak : « face inférieure, base ».
mo : « sur » → moak : « face supérieure, face de dessus ».
radim : « après, en arrière de » → radimak : « face arrière, postérieure, envers, verso, derrière ».
rem : « à travers » → remak : « ouverture, bouche, porte, baie ».
ron : « à droite de, à l’est de » → ronak : « partoe latérale droite, partie droite, tribord ».
talt : « à gauche de, à l’ouest de » → taltak : « partie latérale gauche, partie gauche, babord ».
tic : « en haut de, au sommet de » → ticak : « partie supérieure, partie haute ».
tit : « en bas de, à la base de, au pied de » → titak : « partie inférieure, partie basse ».
vacan : « en couronne interne de » → vacanak : « couronne interne, partie périphérique interne ».
vom : « en deçà de, de ce côté-ci de » → vomak : « partie rentrante, rentrant ».


Il existe même des cas de suffixation de déterminants :

ar : « autre » → arak : « reste, partie restante ».
cug : « un maximum de, presque tout » → cugak : « la quasi-totalité ».
kot : « tout, chaque » → kotak : « totalité, ensemble ».
mek : « nul, aucun » → mekak : « absence, vide, néant ».
vug : « un minimum de, presque rien de » → vugak : « la quasi-absence, le presque rien ».
yon : « plusieurs » → yonak : « groupe ».

Références[modifier le wikicode]

  • « -ak », dans Kotapedia.