Harpagon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : harpagon

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin harpago (« harpon, rapace »), lui-même issu du grec ancien ἁρπαγή harpagế « avidité, rapacité ».

Nom propre [modifier le wikicode]

Grandménil dans le rôle d’Harpagon.

Harpagon \aʁ.pa.ɡɔ̃\

  1. Nom d’un personnage créé par Molière dont la principale marque de caractère est son avarice.
    • Ces gens-là se feraient prêter de l’argent par Harpagon, et auraient trouvé des truffes sur le radeau de la Méduse. — (Henry Murger, Scènes de la vie de bohème, 1848, préface)
    • L’imagination d’Harpagon ne bâtit qu’autour de sa cassette, celle de Falstaff autour d’une belle femme ou d'un tonnelet. — (Lucien Fabre, Le Rire et les rieurs, Gallimard, Paris, 1929, page 237)

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Harpagon \aʁ.pa.ɡɔ̃\ invariable

  1. Avare ; grippe-sou.
    • A Varennes, terre natale de Marcel Arland, on maudissait les Harpagon et grippe-sous par cette formule :
      Ci-gît, dessous ce rocher blanc
      Le plus avare de Varennes
      Qui trépassa le dernier jour de l'an
      De peur de donner des étrennes.
      — (Yvon Lallemand, Récits rustiques, historiques et légendaires de Haute-Marne, D. Guéniot, 1999, page 231)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]