Rhône

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Rhone

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin Rhodanus. Le département tire son nom du fleuve qui le traverse.

Nom propre [modifier le wikicode]

Masculin singulier invariable
Rhône
\ʁon\
Vallée du Rhône (1).
Localisation du Rhône (2).

Rhône \ʁon\ masculin singulier

  1. (Géographie) Fleuve prenant sa source en Suisse puis traversant la sud-est de la France avant de se jeter dans la Méditerranée.
    • Sans les digues élevées et solidement établies qui l’en garantissent, la Camargue serait submergée par le Rhône plusieurs fois durant le cours du printemps, au moment sur-tout de la fonte des neiges, et pendant l'automne lors des pluies équinoxiales : […]. — (M. de Rivière, « Mémoire sur la Camargue », dans les Annales de l'agriculture française, 2e série, tome 34, Paris : chez Madame Huzard, avril 1826, p. 77)
    • Des pluies torrentielles ont fait monter le Rhône de 4 mètres. L’île de la Barthelasse à Avignon et la promenade de l’Oulle sont inondées. Le rhonomètre marquait 4m,75. On s’attendait à une crue plus considérable. — (Inondations de 1846 : Relation complète et officielle, recueilli et mis en ordre par A. Berger, Paris : chez L. Maison, 1846, p. 42)
    • Le peuple n'a pu se persuader que ce fleuve ne fut un fleuve; il a bien vu que la violence du Rhône était de la colère, et reconnu les convulsions d'un monstre dans ses gouffres tourbillonnants. — (Jules Michelet, Tableau de la France, dans le vol.2 de Histoire de France, Hetzel, 1831 — éd. Paris : Les Belles Lettres & Offenbourg/Mayence : Lehrmittel, 1947, p.47)
    • L'heure d'avance que le vent nous avait fait gagner me permit de courir jusqu'à l'endroit où le Rhône se jette en se bifurquant, gris et sablonneux, dans le lac, pour y laisser son limon, et ressortir pur et azuré, à Genève, après l'avoir traversé dans toute sa longueur. — (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes, T.1, 1833)
    • Ayant acquis la preuve des relations qui existaient entre Césaire et les assiégeants, les habitants décidèrent de déposer l'évêque dans une barque et de le lâcher sur le Rhône. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Le soir, nous franchîmes à pied, destriers tenus par la bride, le pont Saint-Bénézet qui reliait les deux rives du fleuve Rhône, sous des rafales de vent à décorner les cocus, pour rejoindre la terre royale au fort Saint-André, près Villeneuve-lès-Avignon. — (Hugues de Queyssac, Le chevalier noir et la dame blanche, tome 4: La lumière des parfaits, éd. 12/21, 2014)
  2. (Géographie) Département français dans la région Rhône-Alpes. Ce département porte le numéro 69.

Gentilés et adjectifs correspondants[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Paris) : écouter « Rhône [ʁo.nə] »
  • France (Avignon) : écouter « le Rhône [løˈʁɔ.nə] »
  • France (Paris) : écouter « Rhône »
  • France (Saint-Maurice-de-Beynost) : écouter « Rhône »
  • France (Lyon) : écouter « Rhône »

Voir aussi[modifier le wikicode]