abrier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin apricari → voir abrigar en espagnol.

Verbe [modifier le wikicode]

abrier \a.bʁi.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’abrier)

  1. (Marine) Intercepter le vent.
  2. (Canada) (Acadie) (Normandie) (Désuet à Paris) Se mettre à l'abri, couvrir.
    • Et par Bytown ils sont passés. C’était pour s’abrier. — (Jacques Labrecque - "Les Raftmen")

Variantes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin apricari.

Verbe [modifier le wikicode]

abrier \Prononciation ?\ transitif

  1. Abriter, vêtir, garantir.
    • abrier de mort, couvrir du voile de la mort, faire mourir.

Références[modifier le wikicode]

Angevin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l'ancien français abrier, issu du latin apricari.

Verbe [modifier le wikicode]

abrier \Prononciation ?\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Montjean-sur-Loire) (Le Longeron) (Saint-Aubin-de-Luigné) Abriter, couvrir.
    • Mouman, vins don’ m’abrier. — (A.-J. Verrier, R. Onillon, Glossaire étymologique et historique des patois et des parlers de l’Anjou, Germain & G. Grassin, Angers, 1908, 580 pages, page 6 → [version en ligne])

Références[modifier le wikicode]

  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, Lachèse et Dolbeau, Angers, 1881, page 191 à 562, p. 206 → [version en ligne]
  • A.-J. Verrier, R. Onillon, Glossaire étymologique et historique des patois et des parlers de l’Anjou, Germain & G. Grassin, Angers, 1908, 580 pages, page 6[version en ligne]