abriter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1489) Dénominal de abri, lui-même de abrier que abriter a remplacé.

Verbe [modifier le wikicode]

abriter \a.bʁi.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’abriter)

  1. Mettre à l’abri.
    • Ali et moi déambulons sous le tablier du métro aérien qui abrite, entre les étals du marché, les bicraves, les petits trafics du trabendo, […]. — (Jack-Alain Léger, Tartuffe fait ramadan, page 30, Denoël, 2003)
    • Abriter un espalier.
    • Cette maison est abritée par une montagne.
    • L’Iran abrite environ 25 hauts-membres du réseau terroriste Al-Qaïda (Iran-resist)
  2. Conserver ; contenir ; être le lieu de. — Note : Dans ce sens, il s'emploie pour un objet, une institution ou un événement programmé.
    • Les Monts du Lyonnais et du Beaujolais, qui abritaient depuis un temps immémorial le tissage domestique des toiles, furent pour la métropole de la soie une réserve inépuisable d'ouvriers héréditairement façonnés à l'austère existence du tisseur. — (Louis Trénard, Lyon, de l’Encyclopédie au Préromantisme : histoire sociale des idées, tome 1, Presses universitaires de France, 1958, p. 48)
    • Vaste de 9000 Ha de terrains domaniaux situés entre 900 et 2800 m d'altitude, la réserve du Mont-Vallier abrite une population d’isards, de densité moyenne supérieure à 18 têtes pour 100 ha.. — (M. Geraud & D. Nebel, Reprise d’isards par filets verticaux en réserve domaniale de chasse du Mont-Vallier (Ariège) : Bilan 1983-1989, dans Techniques de capture et de marquage des ongulés sauvages : Actes du Symposium, Meze (Hérault), 20-21 et 22 mars 1990, coordonné par Dominique Dubray, Office National de la Chasse & CNERA Faune de montagne de Montpellier, 1993, page 307)
    • La ville abrite un des derniers vestiges de la domination grecque. — Cet ancien hospice abrite aujourd'hui les tapisseries de Lurçat. — Luanda abrita le Festival international de jazz.
  3. (Pronominal) Se mettre à l’abri.
    • S’abriter derrière un mur.
    • Voici l’orage, abritons-nous.
    • Dans les sièges, on fait des fossés, des épaulements, pour s’abriter contre le canon.
  4. (Par extension) (Pronominal) Invoquer comme justification.
    • Un État membre peut-il s'abriter derrière le droit d'auteur pour tenter d'éviter la divulgation d'un document militaire à diffusion restreinte ? Non, estime l'avocat général de la Cour de justice de l'Union européenne. — (Marc Rees, Pour l'avocat général de la CJUE, un rapport militaire ne peut être protégé par le droit d’auteur, Next INpact, 26 octobre 2018 → lire en ligne)

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]