abriter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1489) Dénominal de abri, lui-même de abrier que abriter a remplacé.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

abriter transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Mettre à l’abri.
    • Ali et moi déambulons sous le tablier du métro aérien qui abrite, entre les étals du marché, les bicraves, les petits trafics du trabendo, […]. (Jack-Alain Léger, Tartuffe fait ramadan, page 30, Denoël, 2003)
    • Abriter un espalier.
    • Cette maison est abritée par une montagne.
    • L’Iran abrite environ 25 hauts-membres du réseau terroriste Al-Qaïda (Iran-resist)
  2. Conserver, être le lieu de (s'emploie pour un objet, une institution ou un événement programmé)
    • La ville abrite un des derniers vestiges de la domination grecque.
    • Cet ancien hospice abrite aujourd'hui les tapisseries de Lurçat.
    • L'hôtel d'Assézat abrite la plus vieille académie du monde.
    • Luanda abrita le Festival international de jazz.

abriter (Pronominal) 1er groupe (conjugaison)

  1. Se mettre à l’abri.
    • S’abriter derrière un mur.
    • Voici l’orage, abritons-nous.
    • Dans les sièges, on fait des fossés, des épaulements, pour s’abriter contre le canon.

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]