contenir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin continere.

Verbe [modifier]

contenir \kɔ̃t.niʁ\ ou \kɔ̃.tə.niʁ\ transitif 3e groupe (conjugaison) (pronominal : se contenir)

  1. Avoir une certaine contenance, comprendre dans certain espace, dans certaine étendue.
    • Ce vase contient tant de litres.
    • Cette salle de spectacle contient, peut contenir deux mille personnes.
    • Cette pièce de terre contient tant d’hectares.
  2. Renfermer.
    • Si donc, dans ces conditions, on veut mécher le tonneau, celui-ci ne contenant plus assez d’oxygène dans l'air qu'il renferme, ne pourra entretenir la combustion du soufre, et la mèche s’éteindra dès qu'elle sera introduite. — (Claude Ladrey, L'art de faire le vin, 1863, p.217)
    • Au retour, ils rencontrèrent un officier et deux hommes qui procédaient à un inventaire sommaire des marchandises utilisables que contenaient les magasins. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 304 de l’éd. de 1921)
    • L’eau-de-vie ordinaire est généralement à 49°, et l’esprit connu sous le nom de trois-six à 84° ; cela signifie que ces esprits contiennent respectivement 49 et 84 % d'alcool pur. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.142)
    • La salive contient abondamment de l’enzyme protéolytique qui attaque les albumines. — (René Guy Busnel, Études physiologiques sur le Leptinotarsa decemlineata Say, Paris : libr. E. Le François, 1939, p.91)
  3. (Figuré) Renfermer.
    • […] elle se contenta de regarder les adresses, comme si à l’inspection de ces seules adresses sa mémoire lui rappelait ce que contenaient ces lettres ; […]. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. II)
    • Cette histoire contient des détails fort intéressants.
    • La définition doit contenir le genre et la différence.
    • Ce précepte contient tous les autres.
  4. Retenir dans certaines bornes.
    • Ces digues, ces levées ont été faites pour contenir la rivière dans son lit.
  5. (Figuré) Retenir dans certaines bornes.
    • Le fracas de l'orchestre leur arrivait, assourdissant. Par instants, les violons dominaient le vacarme qu'ils semblaient apaiser, caresser, contenir, mais le saxo, le piston, la clarinette et surtout la trompette […] se mettaient ensemble à mugir et à pétarader de telle sorte que personne ne parlait plus. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Il se contint, cette fois encore et prit un air de grand frère qui morigène son cadet. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954)
    • La police avait peine à contenir la foule.
    • contenir quelqu’un dans le devoir, dans l’obéissance.
    • contenir son indignation, sa fureur, ses transports.
    • Et si l'offre était honnête, l'attitude révélait une insolence si mal contenue que le sang monta à la tête du jeune homme. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  6. (Pronominal) Résister à la tentation de se mettre en colère.
    • Nabet vit rouge et sentit monter en lui une colère irrationnelle. Pourtant il se contint, l'angoisse était plus forte que son ressentiment. — (Bernadette Boissié-Dubus, Sous les pavés, la plage... est rouge, éd. Clair de Plume 34, 2015, p.40)

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]

Catalan[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin continere.

Verbe [modifier]

contenir transitif

  1. Contenir, renfermer.

Variantes dialectales[modifier]

Synonymes[modifier]

Occitan[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin continere.

Verbe [modifier]

contenir \kunteˈni\ transitif (graphie normalisée)

  1. Contenir.

Variantes[modifier]

Variantes dialectales[modifier]

Références[modifier]