aigrefin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Variante de aiglefin.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
aigrefin aigrefins
\ɛ.ɡʁǝ.fɛ̃\

aigrefin \ɛ.ɡʁǝ.fɛ̃\ masculin

  1. (Rare) Autre nom de l’aiglefin, poisson proche de la morue.
    • Pêle-mêle, au hasard du coup de filet, les algues profondes, où dort la vie mystérieuse des grandes eaux, avaient tout livré : les cabillauds, les aigrefins, les carrelets, les plies. (Émile Zola, Le Ventre de Paris, G. Charpentier, Paris, 1873)
  2. (Désuet) Homme pratiquant la tromperie pour parvenir à ses fins.
    • Imaginez un peu ce que doit être alors un homme qui, selon les critères soviétiques, est un aigrefin, un requin, un arriviste ! (Alexandre Zinoviev, L’avenir radieux, 1978)
    • Il n’a rien de commun avec ces aigrefins qui construisent n’importe quoi et n’importe comment, avec le seul souci de rogner sur la qualité des matériaux et de truquer les devis : ce qui l’intéresse, c’est de « penser » ce qu’il édifie. (Raymond Jean, La Ligne 12, 1973, p. 123)
    • Gardez-vous de cet aigrefin, il triche au jeu.
  3. (Acadie) homme maigrichon, chétif.

Synonymes[modifier]

Poisson :

Homme pratiquant la tromperie :

Note[modifier]
Les formes aiglefin et églefin sont aussi fréquentes l’une que l’autre [1]. Au Canada, cependant, la forme aiglefin est privilégiée.

Traductions[modifier]

→ voir aiglefin

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  • [1] : Recherche avec Google livres et sur les pages francophones d’Internet données par Google, juillet 2008

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (aigrefin), mais l’article a pu être modifié depuis.