aigrefin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Variante de aiglefin.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
aigrefin aigrefins
\ɛ.ɡʁǝ.fɛ̃\

aigrefin \ɛ.ɡʁǝ.fɛ̃\ masculin

  1. (Rare) Autre nom de l’aiglefin, poisson proche de la morue.
    • Pêle-mêle, au hasard du coup de filet, les algues profondes, où dort la vie mystérieuse des grandes eaux, avaient tout livré : les cabillauds, les aigrefins, les carrelets, les plies. (Émile Zola, Le Ventre de Paris, G. Charpentier, Paris, 1873)
  2. (Désuet) Homme pratiquant la tromperie pour parvenir à ses fins.
    • Imaginez un peu ce que doit être alors un homme qui, selon les critères soviétiques, est un aigrefin, un requin, un arriviste ! (Alexandre Zinoviev, L’avenir radieux, 1978)
    • Il n’a rien de commun avec ces aigrefins qui construisent n’importe quoi et n’importe comment, avec le seul souci de rogner sur la qualité des matériaux et de truquer les devis : ce qui l’intéresse, c’est de « penser » ce qu’il édifie. (Raymond Jean, La Ligne 12, 1973, p. 123)
    • Gardez-vous de cet aigrefin, il triche au jeu.
  3. (Acadie) Homme maigrichon, chétif.

Synonymes[modifier]

Poisson :

Homme pratiquant la tromperie :

Note[modifier]
Les formes aiglefin et églefin sont aussi fréquentes l’une que l’autre [1]. Au Canada, cependant, la forme aiglefin est privilégiée.

Traductions[modifier]

→ voir aiglefin

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  • [1] : Recherche avec Google livres et sur les pages francophones d’Internet données par Google, juillet 2008

Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (aigrefin), mais l’article a pu être modifié depuis.