allumeur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De allumer, avec le suffixe -eur.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
allumeur allumeurs
\a.ly.mœʁ\

allumeur \a.ly.mœʁ\ masculin (pour une femme : allumeuse)

  1. Celui qui était (autrefois) chargé d’allumer quelque chose.
    • La lucerne ou lanterne d’allumeur renferme , outre une lampe fixe , une petite lampe à main, qui tient lieu de bougie pour l'allumage des phares. — (Instruction pour le service des phares lenticulaires, n° DXVIII, 13 novembre 1835, dans les Annales des Ponts et Chaussées : Lois, décrets, arrêtés et autres actes concernant l'administration des Ponts et Chaussées, Paris : chez Carillan-Goeury, 1836, 1re série, p.92)
    • Nous étions salariés par le gouvernement pour inspecter les routes et surveiller les allumeurs des phares. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 59, 2012)
  2. (Argot) Agent provocateur.
  3. (Argot) Compère chargé de faire de fausses enchères dans une vente.
    • Dermon a été chaland allumeur dans les ventes au-dessous du cours. — (La Correctionnelle, journal.)
  4. (Mécanique) Dispositif du système d’allumage d’un moteur à explosion qui dirige le courant à haute tension produit par la bobine d’allumage vers les bougies d’allumage dans l’ordre correct d’explosion.
    • Nous vérifions d'abord la tête d’allumeur, apparemment en bon état, puis changeons la bobine et passons en revue tout le système d'allumage. — (Guy Fréquelin & ‎Philippe Séclier, Pilote de ma vie, Calmann-Lévy, 2009)
    • Ce qui signifie que la structure retenue pour contrôler le moteur réalise également les fonctions autrefois assurées par le carburateur, l’injection électronique analogique ou l’allumeur électromécanique. — (Henri Mazet, Moteur à allumage commandé : Composants et stratégie de contrôle, Techniques de l'Ingénieur, fiche BM 2 970, sans date, p. 2)
  5. (Populaire) Homme qui cherche à exciter le désir.
    • Pour la première fois depuis au moins une heure la boutique se trouvait vide ... à l’exception de Nick. Il plongea la cuillère dans sa coupe et la porta à sa bouche pour laisser fondre la glace sur sa langue. Avec un sourire démoniaque, de surcroît. Quel allumeur ! — (Megan Hart, L’Amant défendu, Toronto, Harlequin, 2010, p. 26).

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Occitanie) : écouter « allumeur »

Références[modifier le wikicode]