allumer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(ca. 1100) Du latin populaire alluminare.

Verbe [modifier le wikicode]

allumer \a.ly.me\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’allumer)

  1. Enflammer ; mettre le feu à.
    • C’étaient Langeraume et Corplet, les deux ouvriers d’une plâtrière voisine tout récemment mise à jour, et dont les fourneaux de cuisson étaient allumés depuis très peu de temps. — (Jules Mary, La Pocharde, 1898, chap. 1, Paris : chez H. Geoffroy, 1904-1905, p. 5)
    • Je m’apprête à allumer la lampe. Je frotte une allumette. Elle ne prend pas, le phosphore s’écaille, elle se casse. Je la jette, et, un peu las, j’attends… — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Ils avaient monté la côte dans le demi-jour, car Bert désirait aller aussi loin que possible avant d’allumer ses lanternes ou d’essayer de les allumer, car le résultat semblait douteux. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 55 de l’éd. de 1921)
    • Hurtaud alluma un cigare à la flamme d’une bougie qu’on lui tendit, et se rassit lourdement. — (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    • Vous devriez commander une provision de cierges de tout calibre qu’on allumerait devant le tabernacle ou la statue du Saint. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Marandier alluma une cigarette et suivit d’un regard rêveur les volutes bleues qui serpentinaient vers le plafond. — (Maurice Ciantar, La Mongolique, Gallimard, 1949, p.295)
  2. Faire de la lumière, à l’aide d’une lampe ou d’un éclairage artificiel.
    • Allume la lumière !
    • Allume ! On n’y voit rien.
  3. Mettre en marche un appareil électrique.
    • Ça me fait penser à allumer la téloche pour regarder les infos de 9 h. J’attrape la télécommande et je mets la dix. — (Boris Tzaprenko, Noti Flap, vol.2 : Tribulations détectivesques méziguifères, (autoédition), 2013, p.96)
  4. Susciter, exciter, éveiller.
    • Ces événements ont allumé la haine de la population.
  5. Comprendre de façon soudaine.
    • C’est alors que j’ai allumé : il parlait du chat !
  6. (Familier) Séduire, aguicher quelqu’un.
    • Elle allume tous les hommes qu’elle voit.
    • Je ne suis pas un pilier de fête, telle Raphaëlle qui électrise l’ambiance, ou Colombe qui allume les garçons, j’ai plutôt l’impression de camper en accessoire discret et non indispensable au fond de la salle. — (Éric-Emmanuel Schmitt, Le Poison d’amour, Albin Michel, Paris, 2014, p. 117)
  7. (Familier) (Argot) Recadrer très sévèrement quelqu’un.
    • Le prof nous a chopés en train de tricher, il nous a allumés !
  8. (Pronominal) S’éclairer.
    • La bougie s’allume.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Angevin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

allumer \Prononciation ?\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Regarder avec attention.

Références[modifier le wikicode]

  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, Lachèse et Dolbeau, Angers, 1881, p. 193 à 199, p. 218 → [version en ligne]