alpaga

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunté à l'aymara alpaka, par l’intermédiaire de l’espagnol alpaca.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
alpaga alpagas
\al.pa.ɡa\
Un alpaga (1).

alpaga \al.pa.ɡa\ masculin

  1. (Zoologie) Ruminant sans cornes de la famille des camélidés qui habite l’Amérique du Sud (Vicugna pacos Linnaeus, 1758).
    • L’alpaga a une laine blanche ou noire, quelquefois brune, et presque dépourvue de jarre. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • L’archéologie a mis en évidence un autre fait marquant : la domestication des petits camélidés, l’alpaga (Lama pacos) et le lama (Lama glama), issus respectivement de la vigogne (Lama vicugna) et du guanaco (Lama guanicoe). — (Guillaume Jean, Ils ont domestiqué plantes et animaux: Prélude à la civilisation, 2013, p.76)
  2. (Textile) Laine légère et fine issue du poil de l’alpaga. Elle donne un tissu très résistant utilisé surtout, seul ou en mélange, dans l’habillement masculin.
    • Le Bonheur, moins artiste, soignait l’étoffe, vantait ses alpagas et ses mohairs, ses sergés et ses taffetas cuits. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Les fils de mohair seuls ou mélangés […], servent à la production d’étoffes très jolies […]; mais c’est surtout dans les tissus zibelinés et satinés, dans la peluche, le velours d’Utrecht, l’astrakan, l’alpaga, les articles moirés, que se révèlent les qualités de brillant et de soyeux de cette fibre textile. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Il était entièrement vêtu de casimir noir, ainsi qu’il convient à un notaire. Mais comme on se trouvait au plus fort de l’été, M. Bernard avait cru pouvoir égayer sa tenue sévère d’une ombrelle d’alpaga blanc. — (Octave Mirbeau, La mort du chien)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]