artifice

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : artífice

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin artificium (« métier, état »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
artifice artifices
\aʁ.ti.fis\

artifice \aʁ.ti.fis\ masculin

  1. (Soutenu) Ce qui sert à déguiser, à tromper.
    • Il travaillait à se faire froid, calculateur ; à mettre en manières, en formes aimables, en artifices de séduction, les richesses morales qu'il tenait du hasard. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Ça vous inspire quoi ? demanda-t-elle après quelques minutes […]. Les artifices, reprit-elle, les gadgets sophistiqués, pour une bagnole, ou une moto, ça s'appelle le customing ou le tuning. — (Danielle Thiery, Le festin des anges, éd. Versilio, 2012, chap. 35)
  2. (Vieilli) Art, habileté.
    • Note d’usage : Il n’a guère conservé ce sens que dans les expressions figurées.
    • Ne vivre que par artifice. — Réussir, se soutenir par artifice
  3. (Pour les ouvrages de l’esprit) Moyen habile d'exprimer une pensée, une idée.
    • Ainsi, tout en croyant à l'incorporéité de Dieu, ils considéraient comme une singulière audace de la part de Maïmonide: 1°) d'avoir enseigné que les expressions telles que « la main de Dieu », « le doigt de Dieu », « la bouche du Seigneur » […] étaient des artifices littéraires. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • « Me permets-tu quelques observations d’un ordre un peu personnel ? »
      Cette question n’était qu’un artifice de rhétorique, car sans laisser à Joseph le temps d’accorder ou de refuser la permission demandée, il continua : […]
      — (Julien Green, Moïra, 1950, réédition Le Livre de Poche, page 69)
  4. (Vieilli) Engin.
    • Note d’usage : On ne le dit plus guère en ce sens que dans artifice de théâtre.
    • Je vis aussi sur cette place un picador tuer le pauvre taureau d’un coup de lance, dans le manche de laquelle était caché un artifice dont la détonation fut si violente, que l’animal, le cheval et le cavalier tombèrent à la renverse tous les trois : le premier, parce qu’il était mort, les deux autres par la force du recul. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)

Traductions[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin artificium (« métier, état »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
artifice
\Prononciation ?\
artifices
\Prononciation ?\

artifice \ɑr.ˈtə.fis\

  1. Artifice, ruse, stratagème.
    • I carried pistols and a dagger constantly about me and was ever on the watch to prevent artifice — (Mary W. Shelley, Frankenstein, page 152, édition de 1869)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Gallo[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
artifice artifices
\Prononciation ?\

artifice \Prononciation ?\ masculin ou féminin (graphie ABCD)

  1. Artifice.
  2. (Par extension) Pyrotechnie.

Références[modifier le wikicode]

  • Régis Auffray, Le Petit Matao, Rue des Scribes, 2 novembre 2007, Broché, 1000 pages ISBN 978-2906064645, page 93

Latin[modifier le wikicode]

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

artifice \Prononciation ?\

  1. Ablatif singulier de artifex.