barbillon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1 [modifier]

Singulier Pluriel
barbillon barbillons
\baʁ.bi.jɔ̃\
Un poisson à quatre barbillons (1).

barbillon \baʁ.bi.jɔ̃\ masculin

  1. Filament que l’on trouve de chaque côté de la bouche de certains poissons et des insectes.
  2. Replis membraneux placés sous la langue du cheval ou du bœuf et destinés à faciliter les mouvements de cet organe.
  3. Plis de chair qui pendent de chaque côté du bec du coq.
  4. Petites dents qui garnissent une pointe de flèche, ou un hameçon.
  5. (Loiret) Nom vernaculaire du barbeau (poisson).
    • Un autre dimanche, ils allèrent à Joinville-le-Pont et ils y allèrent à pied en traversant le bois de Vincennes. Là, ils canotèrent encore sur la Marne, en compagnie de tous les Parisiens venus dans l'île pour manger des barbillons. (Edgar Monteil, Les Trois du Midi, Paris : chez Charavay, Mantoux & Martin, 1893, chap. 3)
    • Grâce aux conseils de modération de Zanzi, il parvint à sortir de son élément un barbillon d’une demi-livre. (René Fallet, Le triporteur, Éditions Denoël, Paris, 1951, page 213.)

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
barbillon barbillons
\baʁ.bi.jɔ̃\

barbillon \baʁ.bi.jɔ̃\ masculin

  1. Barbeau, souteneur, proxénète, maquereau, peu expérimenté.
    • [...] les danses ardentes et chaloupées du Moulin de la Galette, où fréquentent indistinctement trottins et gigolettes, calicots valseurs, barbillons, rapins et curieux. (Francis Carco, Jésus-la-Caille, Deuxième partie, ch. IV, Le Mercure de France, Paris, 1914)


Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (barbillon), mais l’article a pu être modifié depuis.