barbe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Barbe, barbé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom commun 1) Du latin.
(Nom commun 2) De l’italien barbero (« berbère, cheval de Barbarie »).

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
barbe barbes
\baʁb\
Une barbe. (1)

barbe \baʁb\ féminin

  1. (Coiffure) Ensemble des poils recouvrant le menton, les joues et la mâchoire.
    • Et voilà que tout à coup, parmi tant de barbes rondes, ovales, carrées, qui floconnaient, qui frisaient, qui exhalaient ambre et benjoin, fut remarquée une barbe taillée en pointe. (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Les étranges figures dont tout Mangarévien bigarrait sa peau, jointes à sa longue barbe et sa chevelure flottante, lui donnaient un air martial et terrible. (Caret, Archipel de Mangaréva (Iles Gambier), dans Revue de l’Orient, 1844)
    • Mais le maître des Hautes Héez dédaigne toute convenance. Qu’il garde sa barbe toute entière, mais qu’il la cultive. Elle lui donne l'air d’un Robinson, d’un homme des cavernes, voire d’un hors-la-loi: (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Il y a un siècle à peine, en France, seuls étaient glabres les hommes d’Église et les domestiques. Barbes fluviales des socialistes et des anarchistes, favoris des libéraux et des maitres d’hôtel, impériale des bonapartistes, rouflaquettes des apaches, les visages affichaient les convictions politiques et les conditions sociales. (Dominique Jamet, Halte peau lisse !, dans Marianne (magazine), n° 758, 29 octobre 2011, p.92)
  2. (Zoologie) Longs poils que certains animaux ont sous la mâchoire inférieure ou de chaque côté du museau.
    • Les grandes cornes qui surmontent la tète du bouc, et la longue barbe qui est suspendue à son menton, lui donnent un air bizarre et équivoque. (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Œuvres complètes, tome 3, page 602, Furne & Cie - París, 1842)
  3. (Anatomie) Rachis d’une plume d’oiseau porte des barbes, insérées en deux séries de part et d’autre de l'axe dans un seul plan, et enchevêtrées par des barbules perpendiculaires qui sont dotés d’innombrables crochets minuscules.  [1]
    • L’ensemble des barbes situées du même côté du rachis de la plume est appelé vexille.  [1]
  4. (Botanique) Épillet de graminées avec des arêtes.
  5. Ensemble d’échardes qui demeurent sur une arête après une opération de coupe.

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
barbe barbes
\baʁb\
Un cheval barbe au Maroc

barbe \baʁb\ masculin

  1. Ancienne race équine originaire d'Afrique du Nord, sur un territoire s’étendant de la Libye au Maroc.
    • Son barbe cordouan, rétif, faisait des voltes
      Et hennissait...
      (Hérédia, Les Trophées, 1893, p. 198)
    • Une d’Este riche de six millions peut mettre un chapeau à grands bords et à plumes, brandir sa cravache, presser les flancs d’un barbe et venir, amazone brodée d’or, suivie de laquais, à un poète en disant : " J’aime la poésie, …. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)

Hyperonymes[modifier]

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
barbe barbes
\baʁb\

barbe \baʁb\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif aux chevaux de Barbarie.
    • Le chevalier avait à peine terminé son court repas, que son domestique lui annonça que cinq hommes, conduisant chacun un coursier barbe, désiraient lui parler. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Le grand vizir vient de m'envoyer un joli cheval tout harnaché à l'arabe. C'est un étalon barbe, pas grand, mais bien formé et bien musclé, un alezan étoile de blanc au front, dont la robe dorée, la queue et la crinière blondes, longues et fournies, reluisent au soleil. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 112)

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe barber
Indicatif Présent je barbe
il/elle/on barbe
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je barbe
qu’il/elle/on barbe
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
barbe

barbe \baʁb\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de barber.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de barber.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de barber.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de barber.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de barber.

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Italien[modifier]

Forme de nom commun[modifier]

barbe \Prononciation ?\ féminin

  1. Pluriel debarba.