museau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’ancien français musel, diminutif de muse, du latin populaire mūsum, d'origine obscure.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
museau museaux
/my.zo/
Le museau d'un chat. (1)

museau /my.zo/ masculin

  1. Partie de la tête de certains animaux, qui comprend la gueule et le nez. Il se dit surtout lorsque cette partie est pointue.
    • Contre sa jambe trottinait son chien « Lirot », un fort mâtin à museau aigu, à poil d’hyène, hérissé de piquants noirs de l’échine au panache. (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, chap.2, 1910)
    • Museau de brochet, de requin.
  2. (Familier) Visage en parlant des personnes, mais seulement par mépris ou par plaisanterie.
    • Mal lui en a pris d’aller montrer là son museau.
    • On lui a donné sur le museau.
  3. (Ironique) (Populaire) Homme qui fait l’agréable.
    • Voilà encore un beau museau, un plaisant museau.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • salade de museaux, baisers itératifs échangés par des amoureux.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Interjection[modifier | modifier le wikicode]

museau

  1. (Argot polytechnicien) (Désuet) Interjection qui signifie « taisez-vous ! », « taisons-nous ! » ou « cessez de faire du bruit ! », « cessons de faire du bruit ! ».