seulement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) De seul, seule avec le suffixe -ment.

Adverbe[modifier]

seulement \sœl.mɑ̃\

  1. Uniquement ; rien que ; sans quelqu’un ou quelque chose de plus.
    • Seulement le feu bruissait, comme pour faire comprendre la profondeur du silence. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Ce n’est point un ami, et je le regrette. C’est seulement une de ces relations intermittentes et lointaines comme chacun de nous en possède beaucoup à Paris. (Octave Mirbeau, L’assassin de la rue Montaigne ,)
    • L’hélice tournait plus lentement, pour maintenir seulement l’aéronat contre la brise, et son ronflement était beaucoup plus perceptible […]. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 230 de l’éd. de 1921)
    • La vache marocaine est mauvaise laitière : on ne peut guère en tirer qu'un à trois litres de lait, et seulement tant qu'elle allaite. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 230)
  2. À l’instant.
    • Le courrier vient seulement d’arriver.
  3. Du moins ; au moins.
    • Si seulement il m’avait écrit.
  4. Toutefois ; mais.
    • Seulement, elles ont besoin de souffleurs. Livrées à elles-mêmes, elles seraient fort embarrassées de faire la différence entre Sandro et Manet. Elles les croient de la même école. (Anatole Claveau, Les snobs, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., p.35)
  5. Même.
    • Cet homme, que l’on disait mort, n’a pas seulement été malade.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]