bidonner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Verbe 1) (1866)[1] Dénominal de bidon (« broc, ventre »).
(Verbe 2) (1928)[1] Dénominal de bidon (« tromperie »).

Verbe 1 [modifier le wikicode]

Félix le chat se bidonnant

bidonner \sə bi.dɔ.ne\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se bidonner)

  1. Vider des bidons, boire généralement en abondance.
    • On a bien bidonné. — (Joris-Karl Huysmans, Les Sœurs Vatard, 1879)
    • − Passe donc moi la vinasse, dit-il à Croquebol, nous allons bidonner un coup, ça vaudra mieux que de perdre son temps à discuter avec des couennes ! — (Courteline, Le Train de 8 h 47, 1888)
  2. (Familier) Rigoler, se marrer, s’amuser beaucoup.
    • On s’est tous bien bidonnés en regardant ce film.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Verbe 2[modifier le wikicode]

bidonner \bi.dɔ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Truquer.
    • Vingt ans après sa publication, un article d’Andrew Wakefield dans The Lancet affirmant que le vaccin ROR était responsable de cas d’autisme continue de handicaper la politique vaccinale, alors que ses résultats ont été entièrement « bidonnés » et qu’ils ont fait depuis l’objet de rétractations. — (Le Monde, « L’intégrité scientifique est intangible », Le Monde. Mis en ligne le 23 octobre 2018)
  2. Embobiner, tromper.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]