blé noir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir blé et noir

Locution nominale[modifier]

Singulier Pluriel
blé noir blés noirs
\ble nwaʁ\

blé noir masculin

  1. (Agriculture) (Botanique) (Vieilli) Un des noms du sarrasin.
    • […]; on cultive aussi un peu de sarrasin, ou blé noir qui sert au chauffage dans un pays privé de bois, et dont les grains sont donnés en nourriture à la volaille. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.100)
    • Va, forge ! je te défie
      De faire de ton savoir
      Et de ta philosophie
      Sortir un grain de blé noir!
      (Victor Hugo, Les Chansons des rues et des bois, L’Ascension humaine)
  2. (Agriculture) (Désuet) Nom d'une maladie du blé, qui peut être soit le charbon, soit la nielle, soit la carie, voire la rouille noire.
    • Vous connaissez, Messieurs, la maladie désignée sous les noms de noir ou charbon, dont sont attaqués les blés dans certaines années : […]. On dit encore que les brouillards, lors de la fleuraison des blés, engendrent le blé noir. Il est des cultivateurs qui croient que l'épine-vinette a la pernicieuse influence de produire le blé noir, et qui détruisent cet arbuste avec le plus grand soin, ou en éloignent le plus possible leurs ensemencements de blé. (M. Chappon, Rapport de la commission chargée d'examiner une machine à nettoyer le blés noirs, dans les Publications de Société d'agriculture, sciences et arts de Meaux. de mai 1842 à mai 1843, p.33)
    • Le blé noir ou carie est commun, quoique depuis quelques années il se développe avec moins d'étendue; ce champignon parasite est réputé une maladie contagieuse par les cultivateurs , et sa persistance dans les champs où il s'est montré une première fois, vient à l'appui de leur croyance. (Louis Graves, Précis statistique sur le canton d'Auneuil, arrondissement de Beauvais (Oise), Beauvais : chez Achille Desjardins, 1831, p.80)
Note[modifier]
Botaniquement parlant, le blé noir (sarrasin) n'est pas un blé, ni même une graminée.

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]