bocca

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’arabe.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
bocca boccas
\bɔ.ka\

bocca \bɔ.ka\ masculin

  1. Sorte de verger habité d’Afrique du Nord, irrigué par une source et qui semble une petite oasis montagnarde.
    • De Mchounèche à Arris, dans les gorges de Thighanimine, des boccas rougeoyants d’épineux s’agglutinent çà et là le long de la piste routière. Tout est calme, aucun souffle de vie... — (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, p.43, France-Empire, 1963)
    • L’organisation que les trois FNL découvrent à leur arrivée est déjà bien avancée. Chacune des 18 boccas du douar Medjadja dispose de son groupe de militants et 9 de ces groupes sont armés grâce au stock Maillot ou avec des armes de poing et des fusils de chasse collectés à droite et à gauche. — (Serge Kastell, Le maquis rouge: L'aspirant Maillot et la guerre d'Algérie 1956, p.242, L'Harmattan, 1997)


Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]

  • François Tomas, Annaba et sa région: organisation de l'espace dans l'extrême-Est algérien, note de bas de page 195, Université de Saint-Étienne, 1977

Corse[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin bucca, sens identique. À comparer avec boca.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
bocca
\ˈbɔk.ka\
bocche
\ˈbɔk.ke\

bocca \ˈbɔk.ka\ féminin

  1. (Anatomie) Bouche.

Voir aussi[modifier]

  • bocca sur Wikipédia (en corse) Wikipedia-logo-v2.svg

Gaulois[modifier]

Étymologie[modifier]

Le mot bocca est attesté plusieurs fois sur le revers de la seconde tablette de plomb (face 2a).
Mot lu plusieurs fois sur plomb du Larzac (L-98, 2a 2, 2a 3, 2a 12)[1][2].
Une racine indo-européenne onomatopéique en *buk- « aboyer, hurler » a été proposée, néanmoins X. Delamarre souligne estime cela peu probable du fait que la forme gauloise comporte un « o »[1].
À comparer avec le mot correspondant bucca en latin du même sens, peut-être emprunté au gaulois, bocca en italien, boca en espagnol et bouche en français.
Delamarre souligne également une possible relation apophonique avec beccos « bec ».

Nom commun [modifier]

bocca

  1. Bouche.
    onda bocca
    leur bouche

Références[modifier]

  • [1] : Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise : une approche linguistique du vieux-celtique continental, préf. de Pierre-Yves Lambert, Errance, Paris, 2003, 2e éd. ISBN 2-87772-237-6 (ISSN 0982-2720), p. 80
  • [2] : Jean-Paul Savignac, Dictionnaire français-gaulois, La Différence, 2004 ISBN 978-2729115296, p. 72

Italien[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin bucca (« joue »), puis « bouche » en latin familier.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
bocca
\ˈbok.ka\
bocche
\ˈbok.ke\

bocca \ˈbok.ka\ féminin

  1. (Anatomie) Bouche.
    • restare bocca aperta — rester bouche bée.
    • Essere di bocca buona. Manger de tout. Être facile à contenter.
  2. (Figuré) Bouche, personne à nourrir.
    • quattro bacche da sfamare — quatre bouches à nourrir.
  3. Bouche, cavité naturelle ou artificielle.
    • bocca di aerazione — bouche d’aération.
    • bocca di un vulcano — bouche d’un volcan.
    • bocca di un arma da fuoco — bouche d’une arme à feu.
  4. Creux, anatomie.
    • dolori alla bocca dello stomaco — douleurs au creux de l’estomac.
    • bocca della mano — creux de la main.
  5. Embouchure.
    • bocca di un fiume — embouchure d’une rivière.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • bocca sur Wikipédia (en italien) Wikipedia-logo-v2.svg
  • bocca sur Wikiquote (en italien) Wikiquote-logo.svg