bocca

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’arabe.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
bocca boccas
\bɔ.ka\

bocca \bɔ.ka\ masculin

  1. Sorte de verger habité d’Afrique du Nord, irrigué par une source et qui semble une petite oasis montagnarde.
    • De Mchounèche à Arris, dans les gorges de Thighanimine, des boccas rougeoyants d’épineux s’agglutinent çà et là le long de la piste routière. Tout est calme, aucun souffle de vie... (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, p.43, France-Empire, 1963)
    • L’organisation que les trois FNL découvrent à leur arrivée est déjà bien avancée. Chacune des 18 boccas du douar Medjadja dispose de son groupe de militants et 9 de ces groupes sont armés grâce au stock Maillot ou avec des armes de poing et des fusils de chasse collectés à droite et à gauche. (Serge Kastell, Le maquis rouge: L'aspirant Maillot et la guerre d'Algérie 1956, p.242, L'Harmattan, 1997)


Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]

  • François Tomas, Annaba et sa région: organisation de l'espace dans l'extrême-Est algérien, note de bas de page 195, Université de Saint-Étienne, 1977

Corse[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin bucca, sens identique. À comparer avec boca.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
bocca
\ˈbɔk.ka\
bocche
\ˈbɔk.ke\

bocca \ˈbɔk.ka\ féminin

  1. (Anatomie) Bouche.

Voir aussi[modifier]

  • bocca sur Wikipédia (en corse) Wikipedia-logo-v2.svg

Gaulois[modifier]

Étymologie[modifier]

Le mot bocca est attesté plusieurs fois sur le revers de la seconde tablette de plomb (face 2a).
Mot lu plusieurs fois sur plomb du Larzac (L-98, 2a 2, 2a 3, 2a 12)[1][2].
Une racine indo-européenne onomatopéique en *buk- « aboyer, hurler »a été proposée, néanmoins X. Delamarre souligne estime cela peu probable du fait que la forme gauloise comporte un « o »[1].
À comparer avec le mot correspondant bucca en latin du même sens, peut-être emprunté au gaulois, bocca en italien, boca en espagnol et bouche en français.
Delamarre souligne également une possible relation apophonique avec beccos « bec ».

Nom commun [modifier]

bocca

  1. Bouche.
    onda bocca
    leur bouche

Références[modifier]

  • [1] : Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise : une approche linguistique du vieux-celtique continental, préf. de Pierre-Yves Lambert, Errance, Paris, 2003, 2e éd. ISBN 2-87772-237-6 (ISSN 0982-2720), p. 80
  • [2] : Jean-Paul Savignac, Dictionnaire français-gaulois, La Différence, 2004 ISBN 978-2729115296, p. 72

Italien[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin bucca (« joue »), puis « bouche » en latin familier.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
bocca
\ˈbok.ka\
bocche
\ˈbok.ke\

bocca \ˈbok.ka\ féminin

  1. (Anatomie) Bouche.
    • restare bocca aperta — rester bouche bée.
    • Essere di bocca buona. Manger de tout. Être facile à contenter.
  2. (Figuré) Bouche, personne à nourrir.
    • quattro bacche da sfamare — quatre bouches à nourrir.
  3. Bouche, cavité naturelle ou artificielle.
    • bocca di aerazione — bouche d’aération.
    • bocca di un vulcano — bouche d’un volcan.
    • bocca di un arma da fuoco — bouche d’une arme à feu.
  4. Creux, anatomie.
    • dolori alla bocca dello stomaco — douleurs au creux de l’estomac.
    • bocca della mano — creux de la main.
  5. Embouchure.
    • bocca di un fiume — embouchure d’une rivière.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • bocca sur Wikipédia (en italien) Wikipedia-logo-v2.svg