latin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Latin, latín, látin

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Adjectif) Du latin Latinus (« du Latium, latin »).
(Nom commun) Du latin Latīnum (« langue latine »).

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin latin
\la.tɛ̃\
latins
\la.tɛ̃\
Féminin latine
\la.tin\
latines
\la.tin\

latin \la.tɛ̃\

  1. (Histoire) Qui est originaire ou se rapporte aux Latins, les habitants du Latium.
    • La mythologie latine.
  2. (Par extension) Romain, relatif à l’empire romain.
    • Le droit latin.
    • Empire latin d’Orient.
  3. (Linguistique) Relatif au latin, la langue.
    • La littérature française du moyen-âge n'a guère que des antécédens latins. Les poésies celtique et germanique n’y ont laissé que de rares et douteux vestiges; la culture antérieure est purement latine. C’est du sein de cette culture latine que le moyen-âge français est sorti, comme la langue française elle-même a émané de la langue latine. — (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française au moyen-âge, Revue des Deux Mondes, 1839, tome 19)
    1. Qui s’exprime dans cette langue.
      • Les auteurs latins.
  4. (Religion) Relatif à l’Église catholique romaine.
    • L’église latine ; de rite latin.
  5. Qui a certaines caractéristiques des habitants du Latium, des anciens Romains et, par extension, des peuples qu’ils ont longtemps et durablement colonisés et influencés.
    • Il releva ses cheveux. Sa beauté était célèbre à Tolède : nez aquilin, yeux très grands, le masque conventionnel de beauté latine. — (André Malraux, L’Espoir, 1937, p. 622)
    1. Qui a pour origine la langue latine, qui à l’origine parlait le latin.
      • Les peuples latins.
    2. (En particulier) Espagnol, portugais et italien par opposition à anglo-saxon.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

latin \la.tɛ̃\ masculin singulier

  1. Langue indo-européenne dont sont originaires les langues romanes.
    • Le bruit courut que les trois frères avaient été empoisonnés, et le public n’eut pas besoin de savoir le latin pour cherchez à découvrir le coupable pas l’application du vieil axiome « is fecit cui prodest ». — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 121)
    • […] le latin est une langue de la famille indo-européenne appartenant au groupe des langues italiques, qui comporte également quelques langues moins répandues, comme par exemple l’osque ou l’ombrien, qui ont laissé peu de traces, alors que le latin a réussi à se faire une place de choix parmi les langues du monde au cours de sa longue histoire. — (Henriette Walter, Minus, lapsus et mordicus : nous parlons tous latin sans le savoir, Robert Laffont, Paris, 2014, p. 129)
    • On s’est plu à qualifier le latin de langue de communication universelle. Or, la multiplicité de ses prononciations et la vanité des efforts pour établir une prononciation unique invitent, pour l’époque moderne, à tenir des propos plus nuancés et, dans le temps, à mesurer, à partir d’un exemple précis – celui de la prononciation –, l’écart entre les discours élaborés sur le latin et la réalité des faits. — (Françoise Waquet, Parler latin dans l’Europe moderne. L’épreuve de la prononciation, 1996, p. 279)
  2. Alphabet utilisé par ces langues.

Synonymes[modifier]

Hyponymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Paronymes[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien occitan[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Du latin Latinum.

Adjectif [modifier]

latin masculin

  1. Latin.
    • Legir audi sotz eiss un pin
      del vell temps un libre latin
      — (Cançon de Santa Fe, transcription adaptée de Robert Lafont, Histoire et Anthologie de la littérature occitane, T. I « L’Âge classique - 1000-1520 », Les Presses du Languedoc, 1997, Montpellier, p. 23)
      J’entendis lire, sous un pin, un livre latin du vieux temps — (Traduction par Antoine Thomas)

Nom commun [modifier]

latin masculin

  1. Latin (langue).
  2. Latin (peuple).

Références[modifier]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Basque[modifier]

Nom commun [modifier]

latin \la.t̻i̻n̻\

  1. (Linguistique) Latin, la langue latine.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • latin sur Wikipédia (en basque) Wikipedia-logo-v2.svg

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin Latinum (« langue latine »).

Nom commun [modifier]

latin \Prononciation ?\ masculin

  1. Langue, parole.
    • si recommence son latin, la ou ele l’avoit lessié.
  2. Ramage des oiseaux.
  3. Ce qu’on a à dire, pensée.
    • avez vous dit votre latin?

Apparentés étymologiques[modifier]

Références[modifier]

Breton[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin Latinum (« langue latine »).

Nom commun [modifier]

latin masculin singulier

  1. Latin (la langue).

Dérivés[modifier]

Occitan[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin Lătīnum (« langue latine »).

Nom commun [modifier]

latin masculin singulier (graphie normalisée)

  1. Latin (la langue).

Adjectif [modifier]

latin [laˈti] (graphie normalisée) masculin

  1. Latin.

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]

Papiamento[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin Lătīnum (« langue latine »).

Nom commun [modifier]

latin masculin singulier

  1. Latin (la langue).