latin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Latin, latín, látin

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Adjectif) Du latin Latinus (« du Latium, latin »).
(Nom commun) Du latin Latīnum (« langue latine »).

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin latin
\la.tɛ̃\
latins
\la.tɛ̃\
Féminin latine
\la.tin\
latines
\la.tin\

latin \la.tɛ̃\

  1. (Histoire) Qui est originaire ou se rapporte aux Latins, les habitants du Latium.
    • La mythologie latine.
  2. (Par extension) Romain, relatif à l’empire romain.
    • Le droit latin.
    • Empire latin d’Orient.
  3. (Linguistique) Relatif au latin, la langue.
    • La littérature française du moyen-âge n'a guère que des antécédens latins. Les poésies celtique et germanique n'y ont laissé que de rares et douteux vestiges; la culture antérieure est purement latine. C'est du sein de cette culture latine que le moyen-âge français est sorti, comme la langue française elle-même a émané de la langue latine. {{source|[[w:Jean-Jacques Ampère|, La Littérature française au moyen-âge, Revue des Deux Mondes, 1839, tome 19]]
    1. Qui s’exprime dans cette langue.
      • Les auteurs latins.
  4. (Religion) Relatif à l’Église catholique romaine.
    • L’église latine ; de rite latin.
  5. Qui a certaines caractéristiques des habitants du Latium, des anciens Romains et, par extension, des peuples qu’ils ont longtemps et durablement colonisés et influencés.
    • Il releva ses cheveux. Sa beauté était célèbre à Tolède : nez aquilin, yeux très grands, le masque conventionnel de beauté latine. (André Malraux, L’Espoir, 1937, p. 622)
    1. Qui a pour origine la langue latine qui a l’origine, parlait le latin.
      • Les peuples latins.
    2. (En particulier) Espagnol, portugais et italien par opposition à anglo-saxon.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun[modifier]

latin \la.tɛ̃\ masculin singulier

  1. Langue indo-européenne dont sont originaires les langues romanes.
    • Le bruit courut que les trois frères avaient été empoisonnés, et le public n’eut pas besoin de savoir le latin pour cherchez à découvrir le coupable pas l’application du vieil axiome « is fecit cui prodest ». (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 121)
    • […] le latin est une langue de la famille indo-européenne appartenant au groupe des langues italiques, qui comporte également quelques langues moins répandues, comme par exemple l’osque ou l’ombrien, qui ont laissé peu de traces, alors que le latin a réussi à se faire une place de choix parmi les langues du monde au cours de sa longue histoire. (Henriette Walter, Minus, lapsus et mordicus : nous parlons tous latin sans le savoir, Robert Laffont, Paris, 2014, p. 129)
    • On s’est plu à qualifier le latin de langue de communication universelle. Or, la multiplicité de ses prononciations et la vanité des efforts pour établir une prononciation unique invitent, pour l’époque moderne, à tenir des propos plus nuancés et, dans le temps, à mesurer, à partir d’un exemple précis – celui de la prononciation –, l’écart entre les discours élaborés sur le latin et la réalité des faits. (Françoise Waquet, Parler latin dans l’Europe moderne. L’épreuve de la prononciation, 1996, p. 279)
  2. Alphabet utilisé par ces langues.

Synonymes[modifier]

Hyponymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Paronymes[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien occitan[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Du latin Latinum.

Adjectif[modifier]

latin masculin

  1. Latin.
    • Legir audi sotz eiss un pin
      del vell temps un libre latin
      (Cançon de Santa Fe, transcription adaptée de Robert Lafont, Histoire et Anthologie de la littérature occitane, T. I « L’Âge classique - 1000-1520 », Les Presses du Languedoc, 1997, Montpellier, p. 23)
      J’entendis lire, sous un pin, un livre latin du vieux temps (Traduction par Antoine Thomas)

Nom commun[modifier]

latin masculin

  1. Latin (langue).
  2. Latin (peuple).

Références[modifier]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Basque[modifier]

Nom commun[modifier]

latin \la.t̻i̻n̻\

  1. (Linguistique) Latin, la langue latine.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • latin sur Wikipédia (en basque) Wikipedia-logo-v2.svg

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin Latinum (« langue latine »).

Nom commun[modifier]

latin \Prononciation ?\ masculin

  1. Langue, parole.
    • si recommence son latin, la ou ele l’avoit lessié.
  2. Ramage des oiseaux.
  3. Ce qu’on a à dire, pensée.
    • avez vous dit votre latin?

Apparentés étymologiques[modifier]

Références[modifier]

Breton[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin Latinum (« langue latine »).

Nom commun[modifier]

latin masculin singulier

  1. Latin (la langue).

Dérivés[modifier]

Occitan[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin Lătīnum (« langue latine »).

Nom commun[modifier]

latin masculin singulier (graphie normalisée)

  1. Latin (la langue).

Adjectif[modifier]

latin [laˈti] (graphie normalisée) masculin

  1. Latin.

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]

Papiamento[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin Lătīnum (« langue latine »).

Nom commun[modifier]

latin masculin singulier

  1. Latin (la langue).