cépée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De cep.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cépée cépées
\se.pe\
Une cépée de bouleaux (1).

cépée \se.pe\ féminin

  1. (Sylviculture) Touffe de plusieurs tiges de bois qui sortent d’une même souche.
    • Il aimait aussi voir passer les chevrettes, derrière les cépées, et bondir les écureuils, la queue en l’air, au bout des pins... — (Octave Mirbeau, Rabalan,)
    • […] ; il se rendit auprès du monoplan brisé, subtilisa la trousse et la cacha dans une cépée. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 348 de l’éd. de 1921)
  2. (Par extension) (Vieilli) Cette souche elle-même.
  3. (Par extension) (Vieilli) Terrain qui en est couvert.
  4. (Par extension) (Vieilli) Terrain couvert de buissons
  5. (Sylviculture) Jeune bois d’un à deux ans.
    • La neige avait repris depuis longtemps et elle tombait toujours avec la même persistance ; d’heure en heure on voyait la couche qu’elle formait sur le sol monter le long des jeunes cépées, dont les tiges seules émergeaient encore de la marée blanche, qui allait bientôt les engloutir. — (Hector Malot, Sans famille, 1878)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]