caïque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : caique

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom commun 1) Du turc kayik.
(Nom commun 2) (1779) Du kali’na caica, tel qu'attesté par Buffon, qui baptisa les deux premières espèces de caïques de la Guyane, maïpourri (caïque maïpourri) et caïca (caïque à tête noire). Cependant, la francisation du terme en caïque ne s'est faite concrètement qu'en 1986 via la première normalisation des noms vernaculaires aviaires par la Commission internationale des noms français des oiseaux; les lexiques et dictionnaires ne répertoriaient que la seule graphie caïca[1], i.e. celle que Buffon avait choisie dans son Histoire naturelle des oiseaux[2].

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
caïque caïques
\ka.ik\
Des caiques.

caïque \ka.ik\ masculin

  1. Sorte de petit bateau d’origine turque et grecque.

Dérivés[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
caïque caïques
\ka.ik\

caïque \ka.ik\ masculin

Un caïque à face rousse.
  1. (Ornithologie) Nom normalisé donné à cinq genres d'oiseaux grimpeurs et granivores de la famille des psittacidés (e.g. perroquets, aras, etc.), caractérisés par leur bec fort, par leur queue assez courte, par la présence chez quelques genres d'un large anneau périoculaire de couleur claire, par leurs couvertures sous-alaires rouges, et par le contraste net entre le plumage de la tête et celui du reste du corps, et qui résident dans les forêts humides de l’Amérique du Sud tropicale (genres Pyrilia, Hapalopsittaca, Graydidascalus, etc.).
    • Les Caïques sont des oiseaux qui mangent énormément proportionnellement à leur taille et il ne faut pas les « sous nourrir », car ils en souffrent très vite. — (C. David, Expérience d’élevage : Caïque à tête orange, cuisses jaunes, site de ProNaturA France.)

Notes[modifier le wikicode]

En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

Variantes[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

caïque \Prononciation ?\

  1. Variante orthographique de caique

Occitan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De caïc, par ajout d’une voyelle épenthétique.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
caïque
[kaiˈke]
caïques
[kaiˈkes]

caïque [kaiˈke] (graphie normalisée) masculin

  1. Variante de caïc.

Références[modifier le wikicode]


  1. Cf. « Louis-Nicolas Bescherelle (dit Bescherelle aîné) », dans 1875, quinzième édition, en deux tomes, Dictionnaire national, ou dictionnaire universel de la langue française→ consulter cet ouvrage, compléments du Dictionnaire de l'Académie française de 1836 et 1842), etc.
  2. Nous avons adopté pour la seconde espèce le mot de caïca de la langue galibi, qui est le nom des plus grosses perriches; elle ressemble à la précédente par toutes les singularités de la forme et par la calotte noire de la tête. — (Georges Louis Leclerc, comte de Buffon, Histoire naturelle de Buffon: Histoire des oiseaux, Tome II, Hacquart, Paris, 1799, page 378)