perroquet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Oiseau) (1395) Ancien français perruchot, diminutif de Perrot, lui-même diminutif de Pierre ayant remplacé l’ancien terme papegai en 1395 [1], issu de l’arabe ببغاء, babaḡāʾ. Il est apparenté à perruche.
(Années 1950) (Cocktail) Allusion à la couleur verte des composants (absinthe, menthe, etc.).
(Mât) Le terme de marine est à rapprocher d’autres noms de voiles que l’on désigne par des noms d’oiseaux → voir pacfi et perruche (« basse voile », « voile carrée hissée au-dessus du perroquet de fougue »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
perroquet perroquets
\pɛ.ʁɔ.kɛ\
ou \pe.ʁɔ.kɛ\
Le perroquet jaco (Psittacus erithacus) est l'espèce-type du perroquet (1).
Une amazone est familièrement appelée perroquet (1a) en langage courant.
L'ara est familièrement considéré comme un perroquet au sens large (1a).

perroquet \pɛ.ʁɔ.kɛ\ ou \pe.ʁɔ.kɛ\ masculin

  1. (Ornithologie) (Didactique) (Sens propre) Nom normalisé donné à deux genres d'oiseaux de la famille des Psittacidés et de l'ordre des psittaciformes, comprenant douze espèces habitant les régions paléotropicales, au plumage souvent coloré, au bec crochu, fortement articulé et puissant, de taille assez robuste, dont l'intelligence dépasse en moyenne celle des autres membres de leur ordre, hautement sociables, et dont les aptitudes supérieures à la communication intragroupe permettent à plusieurs espèces d'imiter la voix humaine (genres Poicephalus et Psittacus).
    1. (Informel) (Génériquement) Nom que l'on donne couramment à tout oiseau de l'ordre des psittaciformes dont la taille dépasse celle d'une perruche (e.g. perruche ondulée), sans égard au taxon précis auquel il appartient.
      • Dans le langage courant ou dans le discours littéraire, le sens du mot "perroquet" est assez lâche et prend valeur de terme générique universel: ainsi, il est donc tout à fait acceptable de donner le nom de perroquets aux aras, aux inséparables, aux amazones, et même aux cacatoès et au kakapo de la Nouvelle-Zélande aux allures de chouette incapable de voler.
      • Un vieux perroquet gris tout râpé, maussade bête que nous accablions de nos dédains et de nos insultes. — (Sand, Hist. vie, t.3, 1855, page 133)
      • Je lis avec effarement, à plusieurs encoignures, des affiches enluminées […]. « Engagez-vous dans l’armée coloniale ! » s’écrie l’autre, toute enluminée de perroquets, toute rehaussée de nudités affriolantes. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    2. (Figuré) (Péjoratif) Personne qui répète sans comprendre.
      • … bien qu’ils ne soient pas des perroquets, ses élèves valent ceux des autres collègues. Le psittacisme serait-il à ce point recommandable ? puisqu’à l’examen du Certificat ses candidats ne se montrent nullement ignares. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. Boisson alcoolisée à base d’anis.
    1. (Désuet) Absinthe.
      • étouffer un perroquet, prendre un verre d’absinthe (1862).
      • Ces jours-là, l’ancien « sous-off », qui était devenu le plus sage des pères de famille et avait perdu l’habitude du « perroquet », se levait de table avec un coup d’ivresse héroïque dans le cerveau. — (Coppée, Vingt contes nouv., 1883, page 225)
      • Il ne voulait qu'un « perroquet » C’est-à-dire une bonne abs...inthe. Pauvre bougre de Pelloquet ! — (Ponchon, Muse cabaret, 1920, page 203)
    2. Cocktail composé de pastis et de sirop de menthe.
  3. (Marine) Mât, vergue et voile qui se gréent au-dessus d’un mât de hune.
    • Il était au vent de l’îlot, et, tribord amure, sous ses basses voiles, ses huniers et ses perroquets, il s’élevait vers le nord. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • J’ai grimpé avec le pilote à mon poste dans les barres de perroquet ; il gelait et nous remontions vers le Nord, les voiles serrées, contre un vent coupant et froid. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  4. Portemanteau monté sur trépied.
    • Bolbecque avait dû ouvrir et s’absenter aussitôt, car son imperméable pendait au perroquet. — (Alain Leblanc, La vie comme je te pousse, Flammarion, page 208)
  5. (Zoologie) Synonyme de poisson-perroquet ou de poisson-perroquet méditerranéen.
  6. (Dessin) Curvigraphe, instrument servant à tracer des courbes. Pistolet.

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Boisson : Aide sur le thésaurus perroquet figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : boisson, boisson anisée.
  • Marine : Aide sur le thésaurus perroquet figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : bateau, voilier.
  • Zoologie : Aide sur le thésaurus perroquet figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : pêche à pied.

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Oiseau (simplifié)

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Invariable
perroquet
\pɛ.ʁɔ.kɛ\
ou \pe.ʁɔ.kɛ\

perroquet \pɛ.ʁɔ.kɛ\, \pe.ʁɔ.kɛ\ invariable

  1. Couleur vert vif et clair. #3AF24B

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]