Aller au contenu

voile

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Voile, voilé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIe siècle)[1] Du latin velum (« voile »)[1][2].

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
voile voiles
\vwal\
Les voiles d'un bateau. (1)

voile \vwal\ féminin

  1. (Marine) Large pièce de tissu assurant la propulsion des navires ou des moulins, par la force du vent.
    • Le matelot siffla ses hommes, sur un ordre qu’il leur donna, ils sautèrent tous sur le Saint-Ferdinand, grimpèrent dans les cordages, et se mirent à le dépouiller de ses vergues, de ses voiles, de ses agrès. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Des barques avec des voiles latines posées en ciseaux descendaient et remontaient le cours du fleuve sous le même vent, phénomène que je n’ai jamais bien compris, quoiqu’on me l’ait expliqué plusieurs fois. Quelques-uns de ces bateaux portaient une troisième petite voile en forme de triangle isocèle, posée dans l’écartement produit par les pointes divergentes des deux grandes voiles : ce gréement est très-pittoresque. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Pour remettre la machine en mouvement, on dirige d'abord l'arbre moteur dans le sens du vent, puis on écarte les voiles afin de garnir de nouveau les ailes. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 116)
    • Par la fenêtre entr’ouverte, l’air entrait, gonflant comme une voile les rideaux de mousseline, et j’apercevais un pan de ciel bleu. — (Octave Mirbeau, La Chambre close, Ernest Flammarion, Paris, 1920)
    • Sans cesse sur le pont, ajustant les écoutes de mes voiles pour en obtenir le meilleur rendement, utilisant chaque souffle de vent, j’avais réussi à conserver la vitesse d’à peu près un nœud. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Ses voiles délavées par le soleil et la pluie mais qui paraissaient blanches sur le gris du ciel, essayaient. de récupérer les rares frissons de brise pour améliorer la lente progression du bateau. — (Jean Petot, Histoire contemporaine de l'or de Guyane (de 1947 à nos jours), Éditions de l'Harmattan, 1994)
  2. (Généralement) Bateau à voile.
    • Cette obscure clarté qui tombe des étoiles,
      Enfin, avec le flux nous fit voir trente voiles.
      — (Corneille, Le Cid, 1636)
  3. (Sport) Pratique de la navigation en bateau à voile, nautisme.
    • La voile, il n’y a rien de mieux pour se détendre ! J’en ai fait toute la fin de semaine.
  4. (Désuet) Train de bois flotté sur les rivières de l'est de la France[3].

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus voile figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : bateau, handisport.

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
voile voiles
\vwal\
Jacinda Ardern, alors première ministre de la Nouvelle-Zélande, porte un voile après les attentats de Christchurch en 2019. (1)
A : Consonnes laryngales, B : pharyngales, C : uvulaires, D : vélaires, E : palatales, F : alvéolaires, G : dentales, H : labiales. (8)

voile \vwal\ masculin

  1. Pièce de toile ou d’étoffe destinée à couvrir, à protéger, à cacher quelque chose.
    • L’homme, historiquement parlant, a accumulé contre sa compagne tout ce qu’il a pu imaginer de duretés et d’incapacités. Il en a fait une captive, il l’a couverte d’un voile et cachée à l’endroit le plus secret de sa maison, comme une divinité malfaisante ou une esclave suspecte. — (Jules Doublet, Jésus-Christ étudié en vue de la prédication dans Saint Thomas d’Aquin, tome premier, Berche et Tralin, Paris, 1876, pages 154-155)
    • Ce pays qu’il aimait lui sembla tout nouveau, comme si un voile, qui l’eût recouvert jusqu’ici, eût été brusquement retiré. — (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
    • Mais depuis deux ans, l’Égypte s’est transformée. La plupart des femmes, les jeunes surtout, ne se croient plus obligées de porter le voile. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
    • Les vierges arabes nous sont inconnues comme les femmes antiques, et le voile qui les recouvre vaut la pierre du tombeau. — (Pierre Louÿs, La Femme dans la poésie arabe, dans Archipel, 1932)
  2. (Habillement) (Religion) Partie du costume des religieuses qui couvre la tête.
    • Il se trouva ainsi, d’après les lois de l’église, coupable d’un double sacrilège, comme bigame, et comme mari d’une femme qui avait reçu le voile de religieuse. — (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568), 1833–1837)
    • Et le silence revint brusquement tandis que les filles chuchotaient que le diable avait pris une novice pour l'emporter avant qu'elle ait pu mettre ses voiles blancs. — (Pierre Gamarra, Rosalie Brousse, chapitre IV ; Éditeurs Français Réunis, Paris, 1953)
  3. (Par extension) Tissu léger et croisé, analogue à celui dont on fait le voile des religieuses.
    • Une robe en voile de soie, de laine ou de coton.
  4. (Sens figuré) Obstacle qui altère la vue ou la vision.
    • Vers le soir, nous commençons à distinguer des formes vagues qui se dessinent derrière le voile de brume. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 39)
    • Un voile de nuages embrumait la perspective des rues et des squares, et le roulis de l’aéronef balançait le spectacle. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 240 de l’édition de 1921)
  5. (Sens figuré) Apparence, prétexte, moyen dont on se sert pour cacher une chose.
    • Ces catastrophes ne sont pas seulement industrielles, elles signalent aussi de profondes défaillances dans l’action des gouvernements, qui préfèrent ensuite recouvrir pudiquement ces désastres du voile de l’oubli. — (Le Monde, Editorial. Les irréversibles contaminations de la planète, Le Monde. Mis en ligne le 2 septembre 2018)
    • Un scélérat qui se couvre du voile de la piété, de la dévotion.
  6. (Sens figuré) Ce qui nous dérobe la connaissance de quelque chose.
    • Lever un coin du voile qui nous cache les secrets de nature.
  7. (Photographie) (Argentique) Obscurcissement d’une partie ou de la totalité du négatif, dû à l’action accidentelle d’une lumière trop grande.
    • Il y a un voile sur cette photographie.
  8. (Anatomie) Cloison membraneuse située en arrière de la voûte du palais et qui contribue à séparer la bouche des fosses nasales ou du pharynx.
    • Puis je presserai la groseille contre le voile du palais, et je ne serai défigurée ni par des convulsions, ni par une posture ridicule. — (Honoré de Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes, 1838-1847, troisième partie)
  9. (Maçonnerie) Type de voûte[4].
    • Le remarquable voile mince du berceau segmentaire de la nef (de moins de cinq centimètres d’épaisseur) et les voûtes transversales des bas-côtés reposent sur 32 colonnes (de 11 mètres de hauteur pour 43 cm de diamètre) dont la gracilité, le profil galbé et cannelé et la nudité contribuent amplement à l’harmonie aérienne de l’espace intérieur. — (Antoine Le Bas, Notre-Dame du Raincy (Seine-Saint-Denis), chef-d’œuvre des chapelles de la banlieue ?, In Situ - Revue des patrimoines, 2009-11)
  10. Partie centrale de la jante.
    • Jante à voile plein, à voile ajouré.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe voiler
Indicatif Présent je voile
il/elle/on voile
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je voile
qu’il/elle/on voile
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
voile

voile \vwal\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de voiler.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de voiler.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de voiler.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de voiler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de voiler.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • La prononciation \vwal\ rime avec les mots qui finissent en \al\.
  • \vwal\ (France) ou \vwɛl\ (Canada standard)
  • France : écouter « voile [vwal] »
  • Canada (Québec, Mauricie, Shawinigan)(vernaculaire) : écouter « Voile. Un bateau à voile [Prononciation ?] »
  • France (Paris) : écouter « voile [vwal] »
  • France (Vosges) : écouter « voile [vwal] »
  • France (Vosges) : écouter « voile [vwal] »
  • France (Toulouse) : écouter « voile [vwal] »
  • Suisse (canton du Valais) : écouter « voile [vwal] »
  • Suisse (Lausanne) : écouter « voile [vwal] »
  • France (Grenoble) : écouter « voile [vwal] »
  • Lyon (France) : écouter « voile [vwal] »

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • voile sur l’encyclopédie Wikipédia

Références[modifier le wikicode]

  1. a et b « voile », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  2. « voile », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872–1877 → consulter cet ouvrage
  3. Dictionnaire de la langue française, par Émile Littré (1872-1877)
  4. Voile (architecture) sur l’encyclopédie Wikipédia

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1882) Du français voile[1], doublet de veil.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
voile
\vɔɪl\
voiles
\vɔɪlz\

voile \vɔɪl\

  1. (Textile) Voile, voilage, tissu fin dont on fait des rideaux.
    • The domestic voile made from imported gray yarns and woven in the United States is the best combination to be had. — (Cotton Yarn: Import and Export Trade in Relation to the Tariff, 1920)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • voile sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais) 

Références[modifier le wikicode]

  1. (En anglais) Douglas Harper, Online Etymology Dictionary, 2001–2020 → consulter cet ouvrage

Italien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français voile[1], doublet de velo.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
voile
\Prononciation ?\
voili
\Prononciation ?\

voile \Prononciation ?\ masculin

  1. (Textile) Voile, voilage, tissu fin dont on fait des rideaux.
    • «Se dovesse dar retta a tutti, Giovanna [Melandri] dovrebbe avere almeno dodici sosia», la difende Chicco Testa, presidente dell’Enel, lui sì venuto a curiosare tra ragnatele e mosaici di voile color porpora, ocra, acciaio, corpetti incrostati di ricami al silicone, copriseno di rame, collane come balconcini di ferro battuto, la crinolina in meryl (fibra made in Fiat) sotto cui in sei procedono carponi e l’abito con gonna a gabbia, foglie, fiori, più un pappagallo, una iguana e due tartarughe come accessori vivi. — (Giovanna Cavalli, Corriere della sera, 24 janvier 1999)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Références[modifier le wikicode]

  1. « voile », dans Treccani, Dictionnaire, encyclopédie et thésaurus italien en ligne → consulter cet ouvrage