voile

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : voilé

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin velum qui désignait une grande pièce d’étoffe servant à tamiser la lumière ou à couvrir un espace sans toiture.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
voile voiles
/vwal/

voile /vwal/ féminin

  1. Large pièce de tissu assurant la propulsion des navires ou des moulins, par la force du vent.
    • […] le matelot siffla ses hommes, sur un ordre qu’il leur donna, ils sautèrent tous sur le Saint-Ferdinand, grimpèrent dans les cordages, et se mirent à le dépouiller de ses vergues, de ses voiles, de ses agrès […] (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)
    • Par la fenêtre entr’ouverte, l’air entrait, gonflant comme une voile les rideaux de mousseline, et j’apercevais un pan de ciel bleu […] (Octave Mirbeau, La Chambre close)
    • Pour remettre la machine en mouvement, on dirige d'abord l'arbre moteur dans le sens du vent, puis on écarte les voiles afin de garnir de nouveau les ailes. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.116)
    • Sans cesse sur le pont, ajustant les écoutes de mes voiles pour en obtenir le meilleur rendement, utilisant chaque souffle de vent, j’avais réussi à conserver la vitesse d’à peu près un nœud. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Par métonymie) Bateau.
    • Cette obscure clarté qui tombe des étoiles,
      Enfin, avec le flux nous fit voir trente voiles.
      (Corneille, Le Cid, 1636)
  3. Pratique de la navigation en bateau à voile.
    • La voile, il n’y a rien de mieux pour se détendre ! J’en ai fait toute la fin de semaine.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
voile voiles
/vwal/
(7) A : Consonnes laryngales, B : pharyngales, C : uvulaires, D : vélaires, E : palatales, F : alvéolaires, G : dentales, H : labiales

voile /vwal/ masculin

  1. Pièce de toile ou d’étoffe destinée à couvrir, à protéger, à cacher quelque chose.
    • Ce pays qu’il aimait lui sembla tout nouveau, comme si un voile, qui l’eût recouvert jusqu’ici, eût été brusquement retiré. (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
    • Mais depuis deux ans, l’Égypte s’est transformée. La plupart des femmes, les jeunes surtout, ne se croient plus obligées de porter le voile. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
    • Les vierges arabes nous sont inconnues comme les femmes antiques, et le voile qui les recouvre vaut la pierre du tombeau. (Pierre Louÿs, La Femme dans la poésie arabe, dans Archipel, 1932)
  2. (Religion) Partie du costume des religieuses qui couvre la tête.
    • Il se trouva ainsi, d’après les lois de l’église, coupable d’un double sacrilège, comme bigame, et comme mari d’une femme qui avait reçu le voile de religieuse. (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568))
    • Et le silence revint brusquement tandis que les filles chuchotaient que le diable avait pris une novice pour l'emporter avant qu'elle ait pu mettre ses voiles blancs. (Pierre Gamarra, Rosalie Brousse, chapitre IV ; Éditeurs Français Réunis, Paris, 1953)
  3. (Par extension) Tissu léger et croisé, analogue à celui dont on fait le voile des religieuses.
    • Une robe en voile de soie, de laine ou de coton.
  4. (Figuré) Obstacle qui altère la vue ou la vision.
    • Un voile de nuages embrumait la perspective des rues et des squares, et le roulis de l’aéronef balançait le spectacle. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 240, Mercure de France, 1921)
  5. (Figuré) Apparence, prétexte, moyen dont on se sert pour tenir une chose cachée.
    • Un scélérat qui se couvre du voile de la piété, de la dévotion.
  6. (Figuré) Ce qui nous dérobe la connaissance de quelque chose.
    • Lever un coin du voile qui nous cache les secrets de nature.
  7. (Photographie) (Argentique) Obscurcissement d’une partie ou de la totalité du négatif, dû à l’action accidentelle d’une lumière trop grande.
    • Il y a un voile sur cette photographie.
  8. (Anatomie) Cloison membraneuse située en arrière de la voûte du palais et qui contribue à séparer la bouche des fosses nasales ou du pharynx.
  9. (Maçonnerie) Type de voûte[1].
  10. Partie centrale de la jante.
    • Jante à voile plein, à voile' ajouré.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe voiler
Indicatif Présent je voile
il/elle/on voile
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je voile
qu’il/elle/on voile
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
voile

voile /vwal/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de voiler.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de voiler.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de voiler.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de voiler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de voiler.

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Voile (architecture) sur Wikipédia Article sur Wikipédia