cacher

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin coactare (« contraindre ») qui a donné le fréquentatif *coacticare (« comprimer, serrer ») en bas latin et quachier, cachier en ancien français. L’ancien français escachier a encore le sens de « écraser » ; le sens de « dissimuler », peu fréquent jusqu'au seizième siècle, est dérivé de celui de « presser, comprimer » ; ce verbe a fini par supplanter en ce sens les anciens verbes escondre, esconser, puter et musser.

Verbe [modifier]

cacher \ka.ʃe\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se cacher)

  1. Mettre (une personne ou une chose) en un lieu où on ne peut pas la voir, la recouvrir.
    • Cacher un trésor.
    • Il se cache pour ne pas être arrêté.
    • Cacher des papiers, des pierreries, de l’argent, etc.
  2. Couvrir une chose, empêcher qu’on la voie.
    • Rien de gracieux comme ses mouvements d’épaules, lorsqu’elle attire le menton pour se cacher entièrement la figure, qui, par instants, se montre à la dérobée. — (Flora Tristan; Les Femmes de Lima, dans Revue de Paris, tome 32, 1836)
    • Elle a remis une robe ; elle me cache tous les beaux secrets qu’elle cache à tous ; elle est rentrée dans le deuil de sa pudeur. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Elle disposa les fleurs au chevet, fit arrêter le balancier de l'horloge, voiler les glaces et les miroirs, fermer les fenêtres et cacher les portraits. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 21)
    • Cacher un paquet sous son manteau.
    • Ce bois cache la vue du château.
  3. Taire ; celer ; dissimuler.
    • Mettez-vous en garde contre ces belles promesses, elles cachent souvent la plus infame des tromperies. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Notre homme était un officier supérieur à la retraite qui cachait, j’allais l'apprendre assez vite, une fine culture littéraire derrière son côté scrogneugneu. — (Georges-Noël Jeandrieu, La société Jupiter, p.115, Éditions du Seuil, 1988)
    • N’avoir rien de caché pour quelqu’un, Ne rien lui cacher de ce qu’on pense ou de ce qu’on projette
    • Je ne vous cache pas que cela m’inquiète beaucoup.
    • Sous cet air d’indifférence il cachait une ambition démesurée.
  4. (Informatique) Placer en mémoire cache.
    • À titre d'exemple, Windows exploite une partie de la mémoire centrale pour "cacher" les données accessibles sur les lecteurs de disques durs, de disquettes et de CD-ROM. — (Michel Martin, Dépanner et upgrader son PC, Pearson Education France, 2007)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Adjectif [modifier]

Un marché Cacher dans un supermarché au Canada.

cacher \ka.ʃɛʁ\ masculin et féminin identiques invariable (orthographe traditionnelle)

  1. Variante de casher.

Prononciation[modifier]

  • Verbe : France : écouter « cacher [ka.ʃe] »

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]

Picard[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Du latin captiare.

Verbe [modifier]

cacher \kaʃe\

  1. Chasser.

Apparentés étymologiques[modifier]

Références[modifier]

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I