catafalque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’italien catafalco, issu du latin vulgaire *catafalicum → voir échafaud.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
catafalque catafalques
/ka.ta.falk/
Catafalque de Manuel Quezon.

catafalque /ka.ta.falk/ masculin

  1. Estrade décorée sur laquelle on place le cercueil d’un mort, ou ce qui le représente pendant une cérémonie funèbre.
    • C’étaient les moines d’un couvent voisin, qui, […], suivaient d’un pas lugubre et mesuré, et en chantant des hymnes, le catafalque où le corps d’Athelsthane avait été placé, et que des vassaux portaient sur leurs épaules au château de Coningsburg, […]. (Walter Scott, Ivanhoé, traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • J’avais vu la Place Rouge, quelques jours auparavant, lors des funérailles de Gorki. j’avais vu ce même peuple, […], défiler longuement, interminablement, dans la grande Salle des Colonnes, devant le catafalque. (André Gide, Retour de l’U.R.S.S., 1936)
    • À la place de la dalle, on pouvait voir en bas une grande cave rectangulaire. Au milieu se trouvait un catafalque avec d’anciens oreillers damassés, large comme un lit. Mais comme un lit dont on vient de se lever. Il n’y avait pas trace du corps. On ne voyait pas plus les os que les célèbres anneaux. (Antal Szerb, La légende de Pendragon, 1934, page 107, ALINEA, traduction par Charles Zaremba et Natalia Zaremba-Huszvai)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]