ces

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
titre incorrect Titre correct : « ces ou ces ». En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre n’a pu être restituée correctement.
Voir aussi : cés, CÉS, CES, Ces, češ

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Symbole [modifier le wikicode]

ces

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du tchèque.

Références[modifier le wikicode]

Français[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif démonstratif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin ce
\sə\

ces
\sɛ\
ou \se\
Féminin cette
\sεt\
ces
\sɛ\
ou \se\

ces \se\ ou \sɛ\

  1. Masculin et féminin pluriel de ce.

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ce ces
\kɑz\

ces \kɑz\ féminin

  1. Pluriel de ce.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France : écouter « ces [se] »

Nom commun [modifier le wikicode]

  1. (Musique) Nom du do bémol dans la nomenclature musicale allemande.

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dénominal de cesser.

Nom commun [modifier le wikicode]

ces \Prononciation ?\ masculin

  1. Cessation.
  2. (Religion) Cessation de la célébration des offices divins suite à une excommunication.
    • En ce temps estoit le ces en tout le pays de Flandres.

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin census.

Nom commun [modifier le wikicode]

ces masculin

  1. Cens, tribut.

Variantes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844