commotion

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Emprunté du latin commotio (« mouvement, secousse », « émotion, agitation de l'âme »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
commotion commotions
\kɔ.mɔ.sjɔ̃\

commotion \kɔ.mɔ.sjɔ̃\ féminin

  1. Secousse violente.
    • Or, quand les yeux de cette femme rencontrèrent les yeux clairs et luisants de cet homme, elle éprouva dans l'âme un frisson semblable à la commotion qui nous saisit à l'aspect d'un reptile ou lorsque nous touchons à une bouteille de Leyde. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • J’ai cru que le train allait être jeté hors des rails par la commotion de l’air. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. XXIII, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • (Figuré)Quelque méprisés et déchus qu’ils fussent ordinairement, les Anglo-Saxons, par leur force numérique, devenaient nécessairement formidables dans les commotions civiles qui menaçaient l’État, …. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (Médecine) Violent ébranlement des centres nerveux, causé par une chute ou par quelque coup.
    • Il y avait à craindre que ce coup, que cette chute n’eût fait commotion au cerveau. - Il tomba de fort haut, ce qui lui causa une commotion générale dans tout le corps.
    • Elle ne parle pas. Peut-être la commotion lui a-t-elle ôté l'usage de la parole ? — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. IX, Gallimard, 1937)
  3. (Physique) Secousse plus ou moins violente que l’on éprouve par une décharge électrique.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

commotion (pluriel à préciser)

  1. Agitation, émeute,vacarme.