contrecoup

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : contre-coup

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir contre et coup

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
contrecoup contrecoups
\kɔ̃t.ʁə.ku\

contrecoup \kɔ̃t.ʁə.ku\ masculin

  1. Répercussion d’un corps sur un autre.
    • La balle a donné contre la muraille et il a été blessé du contrecoup.
  2. Impression d’un coup sur une partie opposée à celle qui a été frappée.
    • Il fut blessé au front et mourut du contrecoup. Le contrecoup est souvent plus dangereux que le coup.
  3. (Figuré) Événement qui arrive par suite ou à l’occasion d’un autre.
    • Mais une seule secousse se produisit, qui fut plutôt un contrecoup qu'un coup direct. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • La Côte-d’Ivoire n’est en fait pas un cas isolé, nombre de PVD aux États fragiles et aux populations mobilisées par des crises aux origines multiples, subissent le contrecoup de ces afflux de populations vers les villes ou les régions plus dynamiques. — (Christian Pradeau & Jean-François Malterre, Migrations et territoires, dans Les cahiers d'Outre-Mer n° 234/vol. 59, Presses Universitaires de Bordeaux, 2006)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]