dégénérer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin degenerare (sens identique).

Verbe [modifier le wikicode]

dégénérer intransitif ou réfléchi 1er groupe (conjugaison)

  1. Perdre les qualités naturelles de sa race, de son espèce.
    • Certains savants pensent que l’espèce humaine a dégénéré.
    • Le blé dégénère dans un mauvais terrain.
  2. (En particulier) N’avoir pas autant de noblesse, de vertu, de mérite que ceux dont on est sorti, ne pas suivre leurs bons exemples.
    • Cette race a bien dégénéré, est bien dégénérée.
    • Il a dégénéré de la valeur de ses aïeux.
  3. Perdre de ses qualités, son mérite, etc.
    • Ce fut un héros dans sa jeunesse, mais depuis il a bien dégénéré.
    • Cet écrivain a bien dégénéré de ce qu’il était, il a bien dégénéré.
  4. Changer de bien en mal, de mal en pis, en parlant des choses.
    • Au bout d'une demi-heure de galop le long de l'Eyafjord, nous arrivons à l'extrémité méridionale de ce noble bras de mer qui dégénère ici en un marais fangeux. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.79)
    • La conversation dégénérait en un duel aimable de contestations. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 24 de l’éd. de 1921)
    • On me permettra de dire ici tout de suite […], que les bières strasbourgeoises, contrairement à un bruit que l'on fait courir, n'ont pas dégénéré. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Ils organisèrent des manifestations tapageuses dégénérant souvent en pugilats, contre des universitaires ou des dramaturges juifs. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Ce conflit dynastique dégénérerait en guerre européenne. C'est pourquoi Dubois se pose en apôtre de la paix. — (Évelyne Lever, La diplomatie secrète du mystérieux abbé Dubois, dans Marianne (magazine) n° 765, 17 décembre 2011)
  5. (En particulier) Se dit d’une maladie, lorsqu’elle s’affaiblit et prend un caractère moins grave, et aussi lorsqu’elle se change en une maladie plus violente.
    • Un rhume, en apparence bénin peut, s'il est négligé, dégénérer en bronchite ou en pneumonie ; le plus sage serait d'éviter de courir ce risque en prenant des précautions nécessaires pour que vous ne vous enrhumiez pas. — (Mieux vaut prévenir que guérir, dans Almanach de l'Agriculteur français - 1932, p. 33, éditions La Terre nationale)

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]