enfoncer une porte ouverte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Au sens propre, enfoncer une porte c'est la faire céder sous une forte pression exercée vers l’intérieur car on ne dispose pas des moyens ordinaires de l'ouvrir.

Locution verbale [modifier le wikicode]

enfoncer une porte ouverte \ɑ̃.fɔ̃.se yn pɔʁt‿u.vɛʁt\ (se conjugue, voir la conjugaison de enfoncer)

  1. (Figuré) & (Familier) Faire un effort pour vaincre un obstacle qui n’existe pas ou qui a déjà été vaincu ou pour réaliser ce qui est déjà accompli.
    • Il est champion pour enfoncer une porte ouverte mais on le voit rarement s’attaquer aux vraies questions.
  2. Tenter de démontrer une vérité d’évidence, énoncer une banalité en la présentant comme une découverte ou une nouveauté.
    • Malgré sa prétention à l’originalité, ce reportage se contente d’enfoncer des portes ouvertes.
    • Tout part toujours de ce constat, à la fois ancien et toujours actuel : l'aberration que constitue une ville engorgée de voitures individuelles, qui plus est quand la plupart d'entre elles n'héberge qu'un unique occupant. Ainsi Dara Khosrowshahi, PDG d'Uber depuis août 2017, enfonce-t-il une porte ouverte depuis longtemps, quand il s'offusque « de voir une masse de métal transporter une personne ». — (Olivier Haralambon, « Un vélo électrique pour tous ? » sur LEquipe.fr. Mis en ligne le 11 septembre 2018)

Variantes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]