esquille

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1503) Du latin schidiae (« copeaux »), d’un radical grec qui nous donne schisme, schiste et schizo-.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
esquille esquilles
\ɛs.kij\

esquille \ɛs.kij\ féminin

  1. Petit fragment acéré de bois, de pierre, etc.
    • On fit donc grâce à la malheureuse des esquilles de bois enfoncées sous les ongles, […], d’autres tortures encore. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Les glaces s'étant rapprochées, il fallut user des grands moyens pour nous dégager, intervention d'espars, carambolages, chocs violents ; notre soufflage y laissa quelques esquilles. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. (En particulier) (Chirurgie) Petit fragment qui se détache d’un os fracturé ou carié.
    • Il est sorti une esquille de la plaie.
    • Le chef shawnee brandit son tomahawk et l'abat sur le crâne luisant de Bournemouth, qui éclate comme une pastèque trop mûre. Rudy s'est reculé – pas assez vite : il reçoit des giclées de sang, d’esquilles et de cervelle. — (Jean-Marc Ligny, AquaTM, Gallimard, 2018 [2006], page 939.)
    • Il parcourut les rives du cours d'eau en aval pendant une bonne partie de la matinée avant de découvrir un petit squelette qui recelait plusieurs esquilles d'os suffisamment solides pour être utilisées comme aiguilles. — (Michael Blake, Danse avec les loups, J'ai lu, 1988)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]