flemmañ

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Breton[modifier]

Étymologie[modifier]

De flemm (« aiguillon, dard ») avec le suffixe -añ.

Verbe [modifier]

flemmañ \ˈflɛmː.ã\ transitif direct (conjugaison)

  1. Piquer, mordre, darder, en parlant des insectes ou des serpents.
    • Ha n’eo ket hep abeg out bet flemmet gant gwesped ar poull. — (Youenn Drezen, Itron Varia Garmez, Éditions Al Liamm, 1977, p. 67)
      Et ce n’est pas sans raison que tu as été piqué par les guêpes du lavoir.
    • Ar cʼhelien a flemm, gwenan a safron er bodoù skav, gwesped a nij el liorzh, en dro d’an avaloù bleudek. — (Jakez Riou, Geotenn ar Wercʼhez, Éditions Al Liamm, 1957, p. 37)
      Les mouches mordent, des abeilles bourdonnent dans les sureaux, des guêpes volent dans le verger, autour des pommes "bleudek".
    • Brasa kemm : an naer-wiber a flemm, an naer-vro ne ra ket (arabat d’eocʼh kredi evit-se e vefe mat he lezel da gregi ennocʼh). — (G. Dewi, An naered hag o flemm, in Arvor, niv. 49, 7 Kerzu 1941, p. 2)
      La plus grande différence : la vipère pique, la couleuvre pas (il ne fout pas croire pour autant qu’il est bon de la laisser vous mordre).
    • Jañ-Mari a oa bet flemmet gand eun naer pa oa o troha raden el lanneg. — (Jules Gros, Le Trésor du Breton parlé - 2 : Dictionnaire breton-français des expressions figurées, Librairie Bretonne Giraudon, 1977, p. 161)
      Jean-Marie avait été piqué par un serpent alors qu’il coupait de la fougère dans la lande.
  2. Élancer, faire éprouver un élancement douloureux.
    • Flemmet e veze alies en e gein gant ar remm. — (Remon ar Porzh, Geriadur brezhoneg-saozneg trede rann : E-F-G, Mouladurioù Hor Yezh, 1993, p. 537)
      Ses rhumatismes l’élançaient souvent dans le dos.
  3. (Figuré) Railler, faire des commentaires sarcastiques, piquer au vif.

Dérivés[modifier]