aiguillon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Aiguillon

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIIe siècle) (Nom) Du latin aculeo → voir aiguille et -on. (XIIe siècle) aguillon.
(Adjectif) Mot dérivé de Aiguilles, avec le suffixe -on.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
aiguillon aiguillons
\e.ɡɥi.jɔ̃\
ou \ɛ.ɡɥi.jɔ̃\
Aiguillon d'une guêpe (2).
Exemples d’aiguillons (3)
La face intérieure du chapeau des hydnes est couverte d’aiguillons (4)

aiguillon \e.ɡɥi.jɔ̃\ ou \ɛ.ɡɥi.jɔ̃\ masculin

  1. Pointe de fer qui est au bout d’un grand bâton utilisée pour piqueraiguillonner— le bétail afin de le faire avancer.
    • L’aiguillon d’un bouvier.
    • Il faut aussi qu'il soit sensible à l’aiguillon, obéissant à la voix et bien dressé ; mais ce n'est que peu à peu et en s'y prenant de bonne heure, qu'on peut accoutumer le bœuf à porter le joug volontiers, et à se laisser conduire aisément. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 583)
    • Ils étaient presque toujours couchés sous le même chêne, masses blanches dans la brume de l’aurore commençante, et il fallait leur donner de grands coups d’aiguillon pour les faire se mettre en mouvement. — (Émile Guillaumin, La vie d’un simple, 1904, page 162)
  2. (Par extension) (Entomologie) Dard porté à l’extrémité de l’abdomen de certains insectes hyménoptères tels les guêpes et les abeilles, dits acculéates.
    • Les abeilles laissent ordinairement leur aiguillon dans la piqûre.
    • Une piqûre d’aiguillon.
    • La guêpe lui donna un coup d’aiguillon.
    • Chez l’Abeille les deux valves styliformes de l’aiguillon sont munies de dents microscopiques barbelées, dirigées en arrière, empêchant l’aiguillon de sortir de la blessure, à la façon de l’hameçon ou du fer d’une flèche. On s’explique ainsi comment, lors de la piqûre de l’Abeille, l’aiguillon reste souvent dans la plaie, si on chasse violemment l’insecte sans lui permettre de retirer doucement son aiguillon. L’aiguillon de l’ouvrière est droit, tandis que celui de la femelle féconde est plus long et recourbé il y a neuf dentelures à l’aiguillon de l’ouvrière, celui de la reine n’en ayant que cinq. — (Maurice Girard, Les abeilles : organes et fonctions, éducation et produits, miel et cire, 1887, page 62)
    • Elle fit sa petite moue dédaigneuse, dressa la tête comme un oiseau, puis éclata de rire, et le poignard mignon disparut comme il était venu, sans que Gringoire pût voir où l'abeille cachait son aiguillon. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
  3. (Botanique) Piquants qui adhèrent seulement à l’écorce, tels que ceux de l’acacia, du rosier, de la ronce, etc. ; par opposition à épine.
    • Appartenant à l’épiderme ou à l’écorce du végétal, les aiguillons s’enlève avec eux, et de ce fait si simple à constater suffirait seul à les distinguer des véritables épines.— (Thérèse Alphonse Karr, À travers l’histoire naturelle : les épines publié dans La Semaine des familles : revue universelle illustrée, le 9 août 1884 page 298)
    • Cet Agave univittata et les espèces similaires, Agave heteracantha, A. lophantha, A. caerulescens, appartiennent botaniquement au sous-genre Littaea (ou Bonapartea). Ce sont des Agave à petites feuilles dont les inflorescences ne sont plus candélabriformes, mais sont des épis sur lesquels les fleurs sont groupées par deux. Sur les feuilles — ce qu’on n’observe pas chez les Euagave— les aiguillons marginaux, au moins dans les espèces qui nous intéressent ici, sont insérés sur un liseré corné, qu’on sépare facilement, et tout d’une pièce, du reste du limbe.— (Henri Jumelle, Les Cultures coloniales…, 2e édition entièrement refondue. Légumes et fruits, 1912-1915, page 85)
    • Le pétiole n’est pas ailé et ne possède pas d’aiguillon (contrairement aux autres Citrus comme les orangers, les bergamotiers, les pomélos et les limettiers).— (Marie-Pierre Arvy, François Gallouin, Épices, aromates et condiments, Belin, 2003, page 92)
  4. (Mycologie) Structure en forme de pointe formant l’hyménium chez les hydnes.
    • La particularité essentielle des hydnes est la présence d’aiguillons sous le chapeau.
  5. (Sens figuré) Stimulation, incitation à l’action.
    • Bon vin, bons mots, gaillardes chansonnettes ;
      Sont aiguillons aux amoureux désirs,
      En toute porte entr’ouverte aux plaisirs
      L’adroit Amour aisément s’insinue.
      — (Jean de la Fontaine, « Le Sassenage -1691- Conte », dans Contes et nouvelles en vers, volume 3, 1762, page 185)
    • Pendant les derniers moments de mon séjour à Vendôme, Louis ne sentait plus l’aiguillon de la gloire, il avait, en quelque sorte, abstractivement joui de la renommée ; et après l’avoir ouverte, comme les anciens sacrificateurs qui cherchaient l’avenir au cœur des hommes, il n’avait rien trouvé dans les entrailles de cette Chimère. — (Honoré de Balzac, Louis Lambert, 1832)
    • […] le bon sens ne serait pas le bon sens s’il ne reconnaissait pas la valeur de l’exemple.
      Encore faut-il que cet exemple serve à quelque chose et n’obéisse pas ici au seul aiguillon du stupide orgueil, ennemi-né du bon sens.
      — (Franc-Nohain, Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
  6. (Zoologie) Une des pointes que l'on retrouve sur la queue d'une raie.
    • Mais au moment où elle veut remonter, elle se trouve face à face avec une raie à l'aiguillon empoisonné! — (Willy Vandersteen, ‘’La clef de bronze’’, 1950, réédition 2009, Collection Bleue des éditions Standaard, Anvers, page 23)

Dérivés[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin aiguillon
\e.ɡɥi.jɔ̃\
ou \ɛ.ɡɥi.jɔ̃\
aiguillons
\e.ɡɥi.jɔ̃\
ou \ɛ.ɡɥi.jɔ̃\
Féminin aiguillonne
\e.ɡɥi.jɔn\
ou \ɛ.ɡɥi.jɔn\
aiguillonnes
\e.ɡɥi.jɔn\
ou \ɛ.ɡɥi.jɔn\

aiguillon \e.ɡɥi.jɔ̃\ ou \ɛ.ɡɥi.jɔ̃\

  1. Relatif à Aiguilles, commune des Hautes-Alpes.

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Angevin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
aiguillon aiguillons
\Prononciation ?\

aiguillon \Prononciation ?\

  1. (Élevage) Bâton servant à piquer les bœufs.

Références[modifier le wikicode]

  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, Lachèse et Dolbeau, Angers, 1881, page 191 à 562, p. 215 → [version en ligne]