aiguillon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Aiguillon

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIIe siècle) (Nom) Du latin aculeo → voir aiguille et -on. (XIIe siècle) aguillon.
(Adjectif) Mot dérivé de Aiguilles avec le suffixe -on.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
aiguillon aiguillons
\e.ɡɥi.jɔ̃\
ou \ɛ.ɡɥi.jɔ̃\
Aiguillon d'une guêpe (2).
Exemples d’aiguillons (3)
La face intérieure du chapeau des hydnes est couverte d’aiguillons (4)

aiguillon \e.ɡɥi.jɔ̃\ ou \ɛ.ɡɥi.jɔ̃\ masculin

  1. Pointe de fer qui est au bout d’un grand bâton utilisée pour piqueraiguillonner— le bétail afin de le faire avancer.
    • L’aiguillon d’un bouvier.
    • On pique les bœufs avec un aiguillon pour les faire marcher.
    • Toucher avec l’aiguillon.
  2. (Par extension) (Entomologie) Dard porté à l’extrémité de l’abdomen de certains insectes hyménoptères tels les guêpes et les abeilles, dits acculéates.
    • Les abeilles laissent ordinairement leur aiguillon dans la piqûre.
    • Une piqûre d’aiguillon.
    • La guêpe lui donna un coup d’aiguillon.
  3. (Botanique) Piquants qui adhèrent seulement à l’écorce, tels que ceux de l’acacia, du rosier, de la ronce, etc. ; par opposition à épine.
    • Appartenant à l’épiderme ou à l’écorce du végétal, les aiguillons s’enlève avec eux, et de ce fait si simple à constater suffirait seul à les distinguer des véritables épines.— (Thérèse Alphonse Karr, À travers l'histoire naturelle : les épines publié dans La Semaine des familles : revue universelle illustrée, le 9 août 1884 page 298)
    • Le pétiole n’est pas ailé et ne possède pas d’aiguillon (contrairement aux autres Citrus comme les orangers, les bergamotiers, les pomélos et les limettiers).— (Marie-pierre Arvy, François Gallouin, Épices, aromates et condiments, Belin, 2003, page 92)
  4. (Mycologie) Structures en formes de pointes formant l’hyménium chez les hydnes.
    • La particularité essentielle des hydnes est la présence d’aiguillons sous le chapeau.
  5. (Figuré) Stimulation, incitation à l’action.
    • Bon vin, bons mots, gaillardes chansonnettes ;
      Sont aiguillons aux amoureux désirs,
      En toute porte entr’ouverte aux plaisirs
      L’adroit Amour aisément s’insinue.
      — (Jean de la Fontaine, « Le Sassenage -1691- Conte », dans Contes et nouvelles en vers, v. 3, 1762, p. 185)
    • […] le bon sens ne serait pas le bon sens s’il ne reconnaissait pas la valeur de l’exemple.
      Encore faut-il que cet exemple serve à quelque chose et n’obéisse pas ici au seul aiguillon du stupide orgueil, ennemi-né du bon sens.
      — (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)

Dérivés[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus aiguillon figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : abeille.

Antonymes[modifier le wikicode]

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin aiguillon
\e.ɡɥi.jɔ̃\
ou \ɛ.ɡɥi.jɔ̃\
aiguillons
\e.ɡɥi.jɔ̃\
ou \ɛ.ɡɥi.jɔ̃\
Féminin aiguillonne
\e.ɡɥi.jɔn\
ou \ɛ.ɡɥi.jɔn\
aiguillonnes
\e.ɡɥi.jɔn\
ou \ɛ.ɡɥi.jɔn\

aiguillon \e.ɡɥi.jɔ̃\ ou \ɛ.ɡɥi.jɔ̃\

  1. Relatif à Aiguilles, commune des Hautes-Alpes.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Muntzenheim) : écouter « aiguillon »

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]