fragile

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1370) Du latin fragilis (« fragile, cassant, périssable ») qui a également donné frêle par voie populaire.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
fragile fragiles
\fʁa.ʒil\

fragile \fʁa.ʒil\ masculin et féminin identiques (comparatif : plus fragile, superlatif : fragilissime)

  1. Qui se rompt ou se brise facilement.
    • Le verre est une structure rigide, fragile en raison de tensions internes; des vibrations, un léger choc, un échauffement ponctuel peuvent suffire à provoquer une rupture. (Préserver les objets de son patrimoine: précis de conservation préventive, Éditions Mardaga, 2001, p. 98)
    • Il faut noter qu'à l'issue de l'opération de dégourdi, la céramique est très fragile et difficile à manipuler, car formée uniquement d'un agglomérat de grains pas ou peu liés entre eux. (Jean-Marie Haussonne, Céramiques pour l'électronique et l'électrotechnique, PPUR presses polytechniques, 2002, p. 92)
  2. (Figuré) Qui manque de robustesse.
    • Mais c'était une jeune fille d'environ vingt-deux, vingt-quatre ans, fine, svelte, de taille moyenne, d'une apparence un peu fragile, peut-être, dans ce ciré noir et luisant au col relevé et à la ceinture serrée sur une taille de guêpe. (Pierre Pelot, Une jeune fille au sourire fragile, éd. Bragelonne, 2014)
    • Tout incitait donc un auteur de romans, à l'époque où Jane Austen commençait à écrire les siens, à dépeindre une héroïne à la santé fragile et à la beauté délicate. (Pierre Goubert, Jane Austen: étude psychologique de la romancière, Publications Univ Rouen Havre, 1975, p. 88)
  3. (Par analogie) Qui n’est pas solidement établi, qui peut aisément être détruit.
    • La mémoire est fragile, car elle est sujette à des troubles, notamment dans le cadre des maladies de la mémoire ; mais la mémoire normale est aussi fragile par essence, car la représentation de l'événement est destinée à être modifiée, au fil du temps, […]. (Francis Eustache, Pourquoi notre mémoire est-elle si fragile ?, éd. Le Pommier, 2015)
    • La définition de l’OCDE est particulièrement topique, […]. Dans son rapport de 2011, il est écrit qu’un État fragile est celui qui « n’a qu’une faible capacité à effectuer les fonctions essentielles qui consistent à gouverner une population et son territoire et n’a pas la capacité de développer des relations constructives et mutuellement avantageuses avec la société. » (Jean-Denis Mouton, « État fragile », une notion du droit international ?, dans Civitas Europa, 2012/1 (N° 28), Éditeur : IRENEE/Université de Lorraine, pp. 5-18)
  4. (Figuré) Qui est sujet à tomber en faute.
    • Aujourd'hui, on voit apparaître la notion d'enfant fragile, une notion très large et pouvant englober beaucoup de choses en rapport avec un enfant qui découvre le monde et qui a besoin d'être soutenu et accompagné. (Hervé Cellier, Spécificités : la revue des Terrains Sensibles, n° 2 : Attention fragile !, Champ social Éditions, janvier 2010)
    • On a voulu distinguer hors les villes une gamme continue de types d'espaces de la banlieue aux espaces fragiles en passant par les campagnes dynamiques et les campagnes profondes. (Jacqueline Bonnamour & ‎Béatrice Vélard, Quelles recherches aujourd'hui pour les campagnes de demain?: aménagement rural er recherches géographiques, ENS éditions, 1996, p. 87)
    • Esprit fragile.

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Qui se rompt facilement

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin fragilis.

Adjectif[modifier]

Nature Forme
Positif fragile
Comparatif more fragile
Superlatif most fragile

fragile

  1. Fragile, frêle.

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]

Italien[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin fragilis.

Adjectif[modifier]

fragile

  1. Fragile.