glageot

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Glageot

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin glageot
\Prononciation ?\

glageots
\Prononciation ?\
Féminin glageote
\Prononciation ?\
glageotes
\Prononciation ?\

glageot \Prononciation ?\ masculin

  1. Relatif à Remilly-Aillicourt, commune française située dans le département des Ardennes.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
glageot glageots
\Prononciation ?\

glageot \Prononciation ?\ masculin

  1. (Champagne) (Picardie) (Ardenne) Plante à feuilles lancéolées ou gladiées (iris, glaïeul, carex, laîche, roseau, baldingère…), qui croît dans les lieux humides (marais, flaque d’eau, mare).
    • Parfois un poisson saute, une libellule visite les bouquets de glageots ; et c'est là toute sa vie. — (Revue générale, volume 116, Comptoir universel d'imprimerie et de librairie, 1926, page 704)
    • Les roseaux furent exploités jusque vers 1960, pour les confections de vannerie. Appelés « glageots » en patois local ils permettaient de fabriquer les « banses » ou paniers utilisés pour le ramassage des pommes de terre à la Verte Rue. — (Paul Delsalle & ‎André Gamblin, Histoire de la vallée de la Marque: de Mons-en-Pévèle au cœur de la métropole lilloise, Éd. des Beffrois, 1986, page 173)
    • Mon père est monté après l'arbre, il a fait un croc pour attraper l'nid ; il en a attrapé trois (des jeunes), les autres sont tombés dans les glageots (roseaux), mon chien les a r'trouvés... c'est bon à manger ! — (Colette Méchin, Bêtes à manger: usages alimentaires des Français, Presses universitaires de Nancy, 1992, page 131)
    • […], et l'eau fondue dans ce fouillis herbu, les glageots que perturbent les pêcheurs casés dans leur coup de pèche bois tôle planches bries bracs noir ou brut […]. — (Patrick Beurard-Valdoye, Mossa, Al Dante, 2002, page 208)
  2. (Nord et Pas-de-Calais) (Vieilli) Morceau ou tronçon de haricots verts coupés en biseau , soit pour être étuvés , soit pour cuire en potage.

Notes[modifier le wikicode]

Il s'écrit glage en Champagne, se dit "glaju" en Picardie.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Gabriel Hécart, Dictionnaire rouchi-français, 3e éd., Valenciennes : chez Lemaître, 1834, p. 230

Références[modifier le wikicode]

  • Cette page utilise des renseignements venant du site habitants.fr.