gondoler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIe siècle) Dénominal de gondole.

Verbe [modifier le wikicode]

gondoler \ɡɔ̃.dɔ.le\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se gondoler)

  1. (Arts) Bomber en se gonflant en parlant du bois, du carton etc.
    • L’humidité a fait gondoler le bois de ce couvercle.
    • Du bois gondolé.
  2. (Pronominal) Se déformer, en particulier sous l'effet de l'humidité.
    • Le papier s'est tout gondolé!
  3. (Pronominal) (Familier) Rire aux éclats ; se tordre de rire.
    • Les deux complices se gondolaient en leur for intérieur et se payaient la poire des badauds s'imaginant que c'était arrivé. — (Louis Forton & ‎Yves Michon, La bande des Pieds-Nickelés : 3e série d'aventures, rééd. De Varly éditions, 2011, p.96)
    • Chez Ruquier, les duettistes Vanessa Burggraf et Yann Moix s’étaient déjà gondolés face à Philippe Poutou, le candidat ouvrier du NPA à la présidentielle, qui avait osé déclarer qu’il interdirait les licenciements. — (Canard plus, dans Le Canard enchaîné, 15 mars 2017, page 7)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]