guetter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du vieux-francique *wahtôn (« surveiller »).

Verbe [modifier]

guetter \ɡɛ.te\ ou \ɡe.te\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Épier, observer à dessein de surprendre.
    • Il riait de plus en plus fort, férocement joyeux, guettant les reflets de la stupéfaction sur la physionomie du journaliste. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 20)
    • Les assassins le guettaient.
    • Des gendarmes le guettent.
    • On sait tous les endroits où il va, on le guette.
    • On le prit sur le fait, car on le guettait.
    • Le chat guette la souris.
  2. (Figuré) (Familier) Attendre quelqu’un à un endroit où il ne croit pas qu’on le cherche, ou l’attendre simplement à un endroit où il doit passer.
    • Le 22, au point du jour, la cité entière, entassée sur les quais du port et sur les côtes voisines, guettait d’un œil avide et colère le steamer qui amenait à Copenhague la députation du meeting de Rendsbourg. — (Louis-Antoine Garnier-Pagès, Histoire de la Révolution de 1848, tome 2 : Europe, Paris, Pagnierre, 1861, p.40)
    • Avant-hier il a plu toute la journée, mais le soir, malgré le ciel couvert, tout le monde guettait anxieusement l’apparition de la lune nouvelle. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 131)
    • (Figuré)Je m’engageai dans la passe […]. Je devais agir avec prudence, car les pointes traîtresses du corail me guettaient sous la mer. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Dans l’espace, de graves dangers nous guettent, parmi lesquels : micrométéorites, radiations cosmiques mortelles et vieillissement accéléré en apesanteur. — (Louis Dubé, Tourisme interstellaire envahissant, dans Le Québec sceptique, n°70, p.33, automne 2009)
    • (Figuré) (Absolument)J’avais acheté une vieille 4L dont les cardans exténués rendaient d’inquiétants sons de castagnettes et je roulais des journées entières sur des routes où la mort guettait à chaque virage. — (Bernard Fauconnier, Kaïros, Grasset, 1997, chap. 3)
    • (Figuré)La mort le guette. — La maladie le guette.
  3. Se tenir prêt à saisir l’occasion, le moment, de faire une chose.
    • Guetter l’occasion, guetter le moment, l’instant favorable, etc.
  4. (Louisiane) Regarder, jeter un bref regard.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]