idiot utile

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XXe siècle) Concept apparu dans les année 1920, selon Dominique Colas, et qui s’est développé à partir de 1929, selon l’historien Jean-Jacques Marie, au moment des voyages de propagande du temps de l’URSS. L’expression elle-même, calque de l’anglais useful idiot, a été utilisée par la première fois aux États-Unis en 1948, dans un article du New York Times par un journaliste correspondant à Rome, qui l’aurait emprunté à l’italien au journal L’Umanità. Elle est attribuée en pleine guerre froide par des auteurs américains à Lénine, sans qu’on n’en retrouve aucune trace dans ses écrits. Le terme s’appliquait à l’origine pour qualifier les Occidentaux sympathisants du communisme, qui reprenaient et répandaient, sans grand sens critique, la propagande de l’Union soviétique, à l’image d’Édouard Herriot revenu d’Ukraine en 1933 et annonçant qu’il n’avait « vu que des gens bien nourris » [1].

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
idiot utile
\i.djo y.til\
idiots utiles
\i.djo y.til\
ou \i.djo.z‿y.til\

idiot utile \i.djo y.til\ masculin (équivalent féminin : idiote utile)

  1. (Péjoratif) Personne, souvent perçue comme naïve, et qui, qu’elle en ait conscience ou non, sert les intérêts d’une faction politique, d’un groupe d’influence, d’un gouvernement ou d’un État hostile, d’un mouvement terroriste, etc., en promouvant et en diffusant leurs idées ou leur propagande aux dépens de ses propres intérêts.
    • L’album de bande dessinée « Tintin au Congo » va-t-il être interdit par la justice belge à cause de son contenu jugé raciste ?
      En assignant l’éditeur Casterman, le Congolais Bienvenu Mbutu Mondondo, qui réside en Belgique, est l’idiot utile de tous ceux qui crient que l’antiracisme fera autant de morts au XXIe siècle que le communisme au XXe siècle.
      — (« Tintin au Congo », cible mineure de la lutte contre le racisme, Rue89 & Le Nouvel Observateur, 5 mai 2010)
    • Les chrétiens ne se disent pas humiliés par la République quand celle-ci dresse ses listes noires de sectes issues de leur religion ; pourquoi faudrait-il que les musulmans se sentent victimes d'une « haine » quand de semblables dérives, autrement plus dangereuses que la Scientologie, mobilisent le législateur ? C’est pourtant ce que soutiennent les néofondamentalistes et les bons apôtres, leurs idiots utiles. — (Ivan Rioufol, Bloc-notes : le rebond espéré d’une France désarmée, Le Figaro, 29 janvier 2010)
    • Les djihadistes assurent qu’ils représentent le « véritable islam », les islamophobes leur donnent raison en disant qu’il n’y a pas de différence entre l’islam et l’islamisme… Les islamophobes sont les idiots utiles de l’islamisme radical. — (Alain de Benoist, Boulevard Voltaire, 18 janvier 2015)
    • Le supporter irlandais, idiot utile du football business ? Le supporter irlandais est “la star de cet euro” : gentil, drôle, attentionné, écolo… Tant de bons sentiments largement diffusés pendant cet Euro de football font naître le début d’un doute. — (Médiapart, 24 juin 2016)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]