inaccessible

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1372) Du latin inaccessibilis.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
inaccessible inaccessibles
\i.nak.se.sibl\
ou \i.nak.sɛ.sibl\

inaccessible \i.nak.se.sibl\ ou \i.nak.sɛ.sibl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est d’un accès impossible ou quasiment impossible.
    • On déserte surtout les endroits inaccessibles […] Il faut donc s’attacher à les rendre d’un abord plus facile en multipliant partout, entre les villages et les hameaux, les petites routes. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • […] il y a l’alpiniste qui, sans guide, s'élance à l’escalade d'un pic inaccessible, roide dans une crevasse et ne retrouve plus le chemin du retour, se perd dans les neiges et meurt de froid […] (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
    • Cela met en évidence la nécessité de concevoir un matériel compatible avec la nettoyabilité, pour lequel il n'existera pas de zones inaccessibles au nettoyage et à la désinfection. (Pierre Millet, Liquides alimentaires : Conditionnement et stabilisation en emballages primaires, Editions Technique de l'Ingénieur, n° AG 6521, (s.d.), p. 22)
    • (Figuré) La connaissance des causes premières est inaccessible à l’esprit humain. — Les hauteurs inaccessibles de la science.
  2. (Figuré) Qualifie des personnes auprès de qui on ne peut trouver d’accès, à qui il est très difficile de parler.
    • Depuis qu’il est en place, il est devenu inaccessible.
  3. (Figuré) Qualifie une personne qui n’est pas touchée de certaines choses, qui n’éprouve pas certains mouvements de l’âme, certaines passions.
    • […] et, malgré tout, les Italiens du Gers semblent ne pas être inaccessibles aux enveloppements qui devront conduire à leur assimilation. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Un malentendu existe entre lui et les simples mortels […] Il arbore superbement un scepticisme, un snobisme de décadence qui leur reste inaccessible et fermé. Son ironie naturelle les gêne et les déconcerte. Il est ennuyé, blasé […] (Anatole Claveau, « Le Tout-Paris », dans Sermons laïques, Paul Ollendorff, Paris, 1898, 3e éd., p. 31)

Antonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Du latin accessibilis.

Adjectif[modifier]

inaccessible \ɪ.nək.ˈsɛ.sə.bəl\

  1. Inaccessible.

Antonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]