insociable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin insociabilis.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
insociable insociables
\ɛ̃.sɔ.sjabl\

insociable \ɛ̃.sɔ.sjabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Sociologie) Se dit d’une personne non intégrée dans une société.
    • Dès l’aurore, dis-toi par avance : « Je rencontrerai un indiscret, un ingrat, un insolent, un fourbe, un envieux, un insociable — (Dominique ChRISTIAN, Philosophie pour la crise du management, Lavoisire, 2011, page 177)

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
insociable insociables
\ɛ̃.sɔ.sjabl\

insociable \ɛ̃.sɔ.sjabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Société) Qui n’est pas sociable ; qui n’aime pas vivre avec les autres.
    • [Un] homme de cinquante-deux ans, au front haut et large, avec d'épais sourcils et une expression à la fois énergique et rêveuse, sorte de Cincinnatus insociable et farouche [...] — (William Faulkner, Sartoris, trad. René-Noël Raimbault & Henri Delgove, éd. Gallimard, 1937, rééd. Folio, p. 395)
    • Une tête dorée, immobile aux aguets entre des touffes de scabieuses et d’orpin jaune, un regard sérieux et presque insociable, c’est tout ce que j’eus d’elle ce jour-là. — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 83.)
    • Estimable, honorable, admirable, Alceste n’est pas moins infréquentable, insociable, invivable, imbuvable. — (Dominique Jamet, Quoi de neuf ? Molière sur bvoltaire.fr. Mis en ligne le 9 février 2014, consulté le 23 juin 2019)
  2. (Société) Qui contrarie la vie sociale.
    • […]: c’est, par exemple, un des défauts les plus insociables de l’homme, que, tandis qu’il dort, et justement quand il goûte lui-même le plus profond repos, il tient souvent son compagnon éveillé par un ronflement effréné. — (Goethe, Campagne de France, 1822 ; traduction française de Jacques Porchat, Hachette, 1889, page 83)
  3. (Physique) Qui ne crée pas de liens.
    • La physique trouve souvent des corps qui sont insociables, des corps qui ne peuvent se lier, se mêler, ni s'accorder. — (Dictionnaire de la conversation et de la lecture, tome 33, à Paris chez Belin-Mandard, 1837, page 99)

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]