intendant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Intendant

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin intendens (« entendant »)[1], probablement calqué sur surintendant[2]. La première attestation date de 1565 pour désigner de manière générale des fonctionnaire de diverses administrations[3].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin intendant
\ɛ̃.tɑ̃.dɑ̃\
intendants
\ɛ̃.tɑ̃.dɑ̃\
Féminin intendante
\ɛ̃.tɑ̃.dɑ̃t\
intendantes
\ɛ̃.tɑ̃.dɑ̃t\
Un intendant de Lyon.

intendant \ɛ̃.tɑ̃.dɑ̃\ masculin

  1. Personne chargée de régir les biens, de conduire et de surveiller la maison d’un prince, d’un grand seigneur, d’un riche particulier.
    • Tout son être se révoltait à la pensée d'épouser un de […] ces intendants soupçonneux et méprisants qui venaient parfois rendre visite à son grand-père et la soupesaient des yeux, comme si elle eût été un animal à vendre. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • Car, ajouta-t-il, étant venu à Paris pour faire fortune, il est impossible que je ne devienne pas un riche seigneur, et alors tu seras mon intendant général. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  2. (Histoire) Officier nommé à la tête de l’administration d'une province ou d'une colonie, ou qui avait des attributions relatives aux finances du royaume.
    • A la mort d'un autre Gradis, l'intendant prétendit confisquer les biens du défunt au profit du Trésor, en vertu du droit d'aubaine.— (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • [...] l'Acadie, contrairement au Québec, ne bénéficie pas d'une hiérarchie des trois pouvoirs que sont le gouverneur, l'intendant et l'évêque, autrement dit, le pouvoir, l'avoir et le savoir. — (Herménégilde Chiasson, « Douze dérives à propos de la Confédération », in Argument, vol. 19, n° 2, printemps-été 2017, p. 167)
    • Intendant de province.
    • Intendant des finances.
  3. (Histoire) Fonctionnaire qui surveillait et dirigeait un service public ou un grand établissement.
    • Intendant de la marine.
    • Intendant militaire, Officier chargé de l’administration et de la comptabilité de l’armée.
    • Intendants généraux.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. A universal etymology dictionary, 2008 → consulter cet ouvrage
  2. « intendant », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage
  3. Bloch, Von Wartburg, 2004, page 617