intendant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Intendant

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin intendens (« entendant »)[1], probablement calqué sur surintendant[2]. La première attestation date de 1565 pour désigner de manière générale des fonctionnaires de diverses administrations[3].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
intendant intendants
\ɛ̃.tɑ̃.dɑ̃\
Un intendant de Lyon.

intendant \ɛ̃.tɑ̃.dɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : intendante)

  1. Personne chargée de régir les biens, de conduire et de surveiller la maison d’un prince, d’un grand seigneur, d’un riche particulier.
    • Tout son être se révoltait à la pensée d'épouser un de […] ces intendants soupçonneux et méprisants qui venaient parfois rendre visite à son grand-père et la soupesaient des yeux, comme si elle eût été un animal à vendre. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • Car, ajouta-t-il, étant venu à Paris pour faire fortune, il est impossible que je ne devienne pas un riche seigneur, et alors tu seras mon intendant général. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  2. (Histoire) Officier nommé à la tête de l’administration d'une province ou d'une colonie, ou qui avait des attributions relatives à la justice et aux finances.
    • A la mort d'un autre Gradis, l'intendant prétendit confisquer les biens du défunt au profit du Trésor, en vertu du droit d'aubaine.— (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • [...] l'Acadie, contrairement au Québec, ne bénéficie pas d'une hiérarchie des trois pouvoirs que sont le gouverneur, l'intendant et l'évêque, autrement dit, le pouvoir, l'avoir et le savoir. — (Herménégilde Chiasson, « Douze dérives à propos de la Confédération », in Argument, vol. 19, n° 2, printemps-été 2017, p. 167)
    • Alors que le gouverneur est chargé des questions militaires et diplomatiques, l'intendant s'occupe de la justice, de la police et des finances. — (C. Lapointe, A. Bain et R. Auger, Le site archéologique du palais de l'intendant à Québec, éd. du Septentrion, Québec, 2019, p. 18.)
  3. (Histoire) Fonctionnaire qui surveillait et dirigeait un service public ou un grand établissement.
    • Intendant de la marine.
    • Intendant militaire, Officier chargé de l’administration et de la comptabilité de l’armée.
    • Intendants généraux.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. A universal etymology dictionary, 2008 → consulter cet ouvrage
  2. « intendant », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  3. Bloch, Von Wartburg, 2004, page 617