régisseur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir régir et -eur

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin régisseur
\ʁe.ʒi.sœʁ\
régisseurs
\ʁe.ʒi.sœʁ\
Féminin régisseuse
\ʁe.ʒi.søz\
régisseuses
\ʁe.ʒi.søz\

régisseur \ʁe.ʒi.sœʁ\ masculin (équivalent féminin : régisseuse)

  1. Celui qui régit, qui gère par commission et à la charge de rendre compte.
  2. (En particulier) celui qui régit et gère un domaine pour le compte d'autrui.
    • Quoique d'un produit considérable, la terre était abandonnée aux soins d'un régisseur et gardée par d'anciens serviteurs. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Je vais lui proposer d'être ici notre régisseur. Je crois qu'il nous secondera avec probité, expérience. (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 43)
  3. (En particulier) (Théâtre) Employé chargé particulièrement de veiller à tous les détails matériels de la représentation.
    • Le régisseur frappa les trois coups, la toile se leva lentement, découvrant une salle bondée de monde. (Joris-Karl Huysmans, Marthe, histoire d’une fille, 1877)
    • Je veux passer avant tes girls, expliquait-il au régisseur. Arrange-toi pour ne pas me faire poireauter. Avec elles, on n'en finit plus. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Le régisseur de scène doit réaliser la maquette du décorateur. Ou bien alors il faut un régisseur-constructeur, bras droit du metteur en scène et qui a tous droits sur le plateau. (Jean Vilar, De la tradition théâtrale, L'Arche, 1955. Cent ans de théâtre)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]