commission

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin commissio.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
commission commissions
\kɔ.mi.sjɔ̃\

commission \kɔ.mi.sjɔ̃\ féminin

  1. Mandat, charge que l’on donne à quelqu’un de faire quelque chose.
    • Donner commission à quelqu’un de faire quelque chose, lui donner une commission, le charger de quelque commission.
    • Exécuter, remplir une commission.
    • S’acquitter de sa commission.
    • Outrepasser sa commission.
    • Il a reçu commission d’aller en tel lieu.
    • Révoquer une commission.
    • Elle a commission d’acheter les plus belles étoffes.
  2. Message dont on charge un domestique, un subalterne, un commissionnaire.
  3. (Commerce) Profession de celui qui fait habituellement des actes de commerce pour le compte d’autrui.
    • Faire la commission.
    • Il s’est enrichi à faire la commission, dans la commission.
  4. Ce qu’un commissionnaire, un mandataire perçoit pour son salaire.
    • Il en a coûté tant de commission sur ces marchandises.
  5. (Histoire) (Marine) Lettre de marque, délivrée par un État à un corsaire.
    • La délivrance des lettres de marque et le droit de course avec commission, c'est-à-dire après avoir reçu du roi l'autorisation d'armer des navires et de courir sus aux étrangers dont on avait à se plaindre, devinrent bientôt très profitables aux armateurs malouins et à leurs confrères des autres ports. (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo : Les Corsaires chez eux, Édouard Champion, 1929, p.47)
  6. Réunion de personnes commises pour remplir des fonctions spéciales, ou chargées d’un travail préparatoire, de l’examen d’une chose, d’une affaire.
    • Les affaires courantes de la Caisse, en tant qu’elles ne sont pas expédiées par les employés de la Caisse, pourront, par décision du Conseil d’administration, être confiées à des commissions spéciales […]. (Statut de la Caisse locale générale de secours en cas de maladie pour l'arrondissement de Metz-campagne - Valable à partir du 1er janvier 1914, § 90, imp. H. Jauch, Metz, 1914, p.44)
    • Voici le cellules. Oh! la commission d'hygiène a passé par là ! Elles ne ressemblent par au cul de basse-fosse où croupissait Latude ni le baron de Trenck. Elles sont de dimension possibles et pas froides, pourvues de l'essentiel. (Séverine, Sous clef, en préface de Histoire d'un Complot, par Henry Torrès, Paris : Éditions Clarté, 1921, p.9)
  7. Tribunal d’exception.
    • Commission militaire.
  8. (Par euphémisme) (Familier) Miction ou défécation. → voir petite commission et grosse commission
  9. Fait de commettre quelque chose, généralement une faute.
    • Quant à la responsabilité personnelle des juges, elle suppose la commission d’une faute, sans qu’aucun texte ne précise ce que cette notion recouvre exactement. (Simone Gaboriau, Hélène Pauliat, La responsabilité des magistrats‎, page 55, 2008, Université de Limoges)
  10. (Familier) Achat effectué pour les besoins courants.
    • Je m'absente pour faire une commission, ce ne sera pas long.

Synonymes[modifier]

Commerce

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]

Voir aussi[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin commissio.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
commission
\Prononciation ?\
commissions
\Prononciation ?\

commission

  1. Commission.
  2. Guelte, commission.
    • The car salesperson was working on commission.

Verbe[modifier]

commission transitif

  1. Commanditer, charger, confier une tâche.
    • They commissioned a new mural to be placed at the rear of the plaza.

Synonymes[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]