remplir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIe siècle) Composé du préfixe re- et de emplir.

Verbe [modifier]

remplir \ʁɑ̃.pliʁ\ transitif 2e groupe (conjugaison) (pronominal : se remplir)

  1. Emplir de nouveau.
    • Ce tonneau, qui était plein, a fui ; il faut le remplir.
    • Il faut remplir la pièce de vin à mesure que le niveau baisse.
  2. (Plus courant) Emplir entièrement, rendre plein, combler.
    • Dès avant l'hibernation, les ovaires s'étaient considérablement accrus et remplissaient la cavité générale ; ils ont encore un peu grossi pendant l'hibernation aux dépens des réserves nutritives accumulées dans l'organisme. — (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
    • Ce coffrage est rempli de mortier autolissant et autonivelant et peut recevoir tous les revêtements classiques de sols. — (L'Architecture d'aujourd'hui, n° 267 à 269, Armand Margueritte, 1990, p.174)
    • La bouteille est à moitié, il faut la remplir ou la vider. — Remplir ses caves de vin, ses greniers de blé.
    • La salle commençait à se remplir de spectateurs.
    • Les bébés ont rempli leurs couches.
    • Le mérite des Allemands, c’est de bien remplir le temps, le talent des Français, c’est de le faire oublier. — (Germaine de Staël, De l’Allemagne, 1810)
  3. Compléter.
  4. (En particulier) Écrire ce qui manquait à l’endroit qu’on y avait laissé en blanc, sur un document, un questionnaire, etc.
    • Remplir une quittance, une formule, etc. — Remplir un blanc seing.
  5. (Couture) Faire ou refaire à l’aiguille les ornements à du point, à de la dentelle, à un canevas, ou en ajouter de nouveaux.
    • Remplir du point, de la dentelle. — Remplir un canevas, une toile, un dessin.
  6. (Par hyperbole) Abonder dans un lieu, ou s’y étendre beaucoup, en en occupant une grande partie.
    • Les meubles remplissent votre appartement.
    • La fumée remplit cette chambre.
    • Remplir l’air de ses cris.
  7. (Figuré)Remplir les peuples de crainte, d’étonnement, de joie. — Il nous a remplis d’admiration.
    • Cette passion remplit son cœur.
    • Cette nouvelle a rempli nos cœurs de tristesse, a rempli notre maison de deuil, d’affliction.
    • Il s’est rempli la tête de visions, de chimères.
  8. (Figuré) Occuper ou employer, en parlant du temps, de la durée.
    • Cette guerre a rempli une période de trente années.
    • La lecture et le jeu remplissent ses soirées.
    • Cette occupation remplira ses loisirs.
  9. (Figuré) Exécuter ; accomplir ; effectuer ; réaliser.
    • On l'appelle aussi Sant Tu-pé-du, me dit Jeanne Ar Prat, une paysanne de l’endroit, qui remplit les fonctions de sacristine et est venue m'ouvrir la chapelle. — (Anatole Le Braz, Les Saints bretons d'après la tradition populaire en Cornouaille, Les Annales de Bretagne, 1893-1894, Paris : Calmann-Lévy, 1937, p.4)
    • Remplir un devoir, des devoirs, son devoir, ses devoirs. — Remplir une tâche, une mission, un contrat.
  10. (Figuré) Occuper une fonction, un emploi, une place, et s’acquitter des devoirs, des obligations qu’elle impose.
    • Cet homme remplit bien, remplit mal sa place.
    • Il remplit sa place imparfaitement, indignement.
  11. (Figuré) Présenter l’accomplissement de tout ce qu’une idée promet, de tout ce qu’elle renferme.
    • Et l’on voit arriver le petit jour. Nos yeux se remplissent d’espoir, nous ne sommes qu’à un kilomètre du dégrad. — (Albert Londres, L’Homme qui s’évada, p.95, Les éditions de France, 1928)
    • Remplir l’idée qu’on doit avoir, qu’on s’est faite de quelque chose, de quelqu’un,
    • Cet ouvrage remplit parfaitement l’idée qu’on se fait du poème épique.
    • Démosthène remplit entièrement l’idée du parfait orateur.
    • Il est loin de remplir l’idée que j’avais de lui.
    • Cet homme a rempli sa destinée.
  12. (Pronominal) (Populaire) Manger, boire avec excès.
    • Se remplir de viandes, se remplir de vin,.
    • Se remplir le ventre.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

De emplir avec le préfixe re-.

Verbe [modifier]

remplir \Prononciation ?\

  1. Remplir.
    • De cele sainte grace estes bien raemplie — (Une loenge de Nostre Dame, ms. 12467 de la BnF, v. 12)

Variantes[modifier]

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Références[modifier]