lèchefrite

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Attesté dès le XIIe siècle, lèchefrite serait une altération de l’ancien français lèchefroie lui même composé des verbes lécher et froiier (qui a donné et qui signifiait frotter). Le lèchefroie était donc ce qui récupérait ou « léchait » ce qui tombait de la broche.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lèchefrite lèchefrites
\lɛʃ.fʁit\
Lèchefrite sous la grille. (sens 2)

lèchefrite \lɛʃ.fʁit\ féminin

  1. Ustensile de cuisine, ordinairement de fer, qu’on place sous le gril ou sous la broche, pour recueillir la graisse et le jus de la viande que l’on fait rôtir.
    • Lorsqu’il ne tombera plus de jus, vuidez dans un pot ce qui sera dans la lèchefrite. — (Jacques-Jean Bruhier D’Ablaincourt, Secrets utiles et éprouvés dans la pratique de la médecine et de la chirurgie, Humaire, Paris, 1771, page 139)
    • Malgré la flambée vive du feu de sarments, un petit souffle glacé passa ; et les deux vieilles femmes se turent. Il n’y eut plus que le grésillement du jus qui tombait du rôti dans la lèchefrite. — (Émile Zola, Le Docteur Pascal, G. Charpentier, 1893, chapitre XIII)
    • […]; enveloppez-la ensuite de bardes de lard que vous couvrirez de papier; mettez à la broche versez la marinade dans la lèchefrite en y ajoutant une livre de beurre; arrosez-en votre longe de temps en temps pendant la cuisson. — (Borel, Nouveau dictionnaire de cuisine, d'office et de pâtisserie, page 649, Corbet ainé, Paris, 1826)
    • Les larges cuivres de la cheminée luisaient, les volailles fumaient, la graisse chantait dans la lèchefrite — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)
  2. (Par analogie) Plateau métallique émaillé destiné à recueillir jus et graisses de cuisson dans un four.
    • Utilisez une lèchefrite pour éviter que les sucs et les graisses des aliments qui s’égouttent laissent des taches indélébiles. — (Notice d’utilisation de cuisinière Faure modèle CMPI631)
  3. (Québec) Casserole en fonte, cocotte.

Notes[modifier le wikicode]

Bien que tous les dictionnaires définissent ce mot comme féminin, il est, aussi, employé au masculin, au moins depuis le XVIIIe siècle :
  • Mettez le lèchefrite sous la viande. — (Abel Boyer, The complete french master, for ladies and gentlemen, 1794, page 263)
  • Si c’est la cuisinière, chaque fois qu’elle tourne le dos, jetez dans le pot un morceau de suie, ou une poignée de sel, ou des charbons fumants dans le lèchefrite, […]. — (Jonathan Swift, Opuscules humoristiques, traduits par Léon de Wailly, Poulet-Mallassis, 1859, page 15)
  • L'oiseau préparé, bardez-le, mettez-le cuire à la broche en plaçant dans le lèchefrite une large croûte de pain […]. — (Marinette, La vraie cuisine pratique, Montgredien, 1900, page 256)
  • A la broche, mettre de l’eau dans le lèchefrite, surveiller, arroser souvent et servir avec le jus. — (Herzulie Magloire-Prophéte, Cuisine sélectionnée, Henri Deschamps, 1955, page 60)
  • Mettez un peu d’eau dans le lèchefrite, sous les grillades et rôtis, pour qu’elle absorbe les graisses. — (Marymée Murch & Rosa Lempert-Andreyev, Cuisinez avec nos astuces et nos recettes, éd. Berthou, Luneray, 2005, page 33)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]