broche

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : broché

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1121)[1] Du latin brochus (« saillant, pointu »)[2] via son féminin brocca « chose pointue ».

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
broche broches
\bʁɔʃ\
Poulet à la broche.

broche \bʁɔʃ\ féminin

  1. (Cuisine) Tige pointue que l’on passe au travers d’une volaille ou d’une pièce de viande que l’on souhaite faire rôtir, pour la faire tourner au-dessus de la flamme.
    • Mettre de la viande à la broche.
    • Mettre en broche.
    • Tourner la broche.
    • Il faudrait encore un tour de broche. : Se dit lorsque la viande n’est pas assez rôtie.
  2. (Technique) Tige de fer recevant la bobine dans les filatures.
    • Broches à filer le coton.
  3. (Chirurgie) Tige métallique utilisée en chirurgie pour consolider ou fixer un os fracturé, une articulation.
    • Après son accident, on lui a posé des broches sur sa fracture.
  4. (Alpinisme) Long piton muni d’un anneau utilisé dans la neige et la glace, ou en escalade artificielle.
  5. (Maçonnerie) Outil utilisé par les maçons pour casser les matériaux. Outil en forme de burin dont la tige est pointue.
  6. (Vieilli) Tige de métal fixée latéralement sur les anciennes cartouches et percutant l’amorce.
    • Fusils à broche. Cartouche à broche.
  7. Cheville ou tige servant à enfiler des objets.
  8. (Électricité) Tige constituant la partie mâle d’une connexion électrique.
  9. (Serrurerie) Tige à l’intérieur du pêne d’une serrure, lorsque la clef est creuse.
  10. (Tonnelerie) Cheville pour boucher le trou fait au foret dans un tonneau.
  11. Partie tournante (portant un mandrin, une pointe de tour, une fraise, etc.) d’une machine-outil, servant à usiner un trou dans une pièce.
  12. (Vieilli) Aiguille à tricoter.
    • Broches à tricoter.
  13. (Vieilli) Éperon.
  14. (Bijouterie) Bijou muni d’une longue épingle et d’un fermoir, servant à attacher un châle, un col, ou à garnir un corsage.
    Broche (14)
    • Une broche de diamants.
  15. (Québec) Fil de fer, parfois d'autres métaux.
    • Fixer avec de la broche, attacher avec du fil de fer.
    • D'la broche de brass, ça fait pareil, un fil de laiton conviendra aussi bien.
    • Une organisation de broches à foin, c'est organisé n'importe comment.
    1. Agrafe.
      • Le lieutenant passa l'extrémité de sa lame sous une agrafe plantée sous un des souliers du défunt […]. La broche, comme on dit au Québec, retenait encore une minuscule étiquette que Larouche ramena dans la paume de sa main. (Luc Baranger, Maria chape de haine, ch. I, Baleine, 2010)

broches féminin pluriel

  1. Défenses du sanglier.
    • Les broches du sanglier.
  2. Premiers bois du chevreuil.
  3. (Vieilli) (Argot) Dents.
    • Il n'a plus de broches dans la gargue. (A. Bruant, Dict. fr.-arg., 1905)

Dérivés[modifier]

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe brocher
Indicatif Présent je broche
il/elle/on broche
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je broche
qu’il/elle/on broche
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
broche

broche \bʁɔʃ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de brocher.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de brocher.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de brocher.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de brocher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de brocher.

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Nom commun[modifier]

broche \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de broce.

Références[modifier]