lanière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) De l’ancien français lasne (« courroie, lanière, collet de piège »), (sous l’influence de laz « piège » ou las « lacet » ou encore de lane « laine »), métathèse de nasle, de l’ancien bas francique *nastila « lacet » (cf. néerlandais nestel).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
lanière lanières
\la.njɛʁ\

lanière \la.njɛʁ\ féminin

  1. Sorte de courroie longue et étroite.
    • Lo…, aidé d’un autre, m’attacha par les poignets et les chevilles avec des lanières de cuir fixées au bois. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Les étriers, larges et pesants, sont attachés à des anneaux de fer au moyen d’étrivières très courtes en soie ou en lanières de cuir tressées. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 85)
  2. Pièce de viande de cette forme.
    • Lanières de bœuf et ses nombreux légumes cuisinés avec une pointe de crème fraîche !. — (750g : de la vie dans la cuisine, Cuisine du Monde, lanières de bœuf royale à la chinoise.)
  3. (Apiculture) Bande de plastique imprégnée d’acaricide contre le varroa.
    • De cette manière la totalité de la lanière est en contact avec les abeilles et elle ne risque pas de tomber au fond de la ruche. — (FRGDS PACA, Lutte contre le varroa, fiche technique)

Synonymes[modifier]

Quasi-synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Prononciation manquante. (Ajouter)

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]