manuel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Manúel, Manuel

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Adjectif) Du latin manualis.
(Nom) Du latin manuale (« étui de livre », « livre portatif »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin manuel
\ma.nɥɛl\
manuels
\ma.nɥɛl\
Féminin manuelle
\ma.nɥɛl\
manuelles
\ma.nɥɛl\

manuel \ma.nɥɛl\

  1. Qui concerne la main, qui est relatif à la main.
    • Une grande habileté manuelle.
  2. Qui se fait avec la main.
    • La corporation étant un organisme chrétien, les juifs en étaient ipso facto écartés; l'exercice des professions étant interdit en dehors des corporations légalement reconnues, ils furent contraints, à leur corps défendant, de renoncer au travail manuel. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Le ramassage des pommes de terre est une opération agricole exécutée la plupart du temps d'une façon manuelle. — (« Le ramassage des pommes de terre », dans La Terre marocaine, 1949, vol. 21, n° 230-241, page 359)

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus manuel figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : livre.

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
manuel manuels
\ma.nɥɛl\

manuel \ma.nɥɛl\ masculin

  1. Livre destiné à l’apprentissage d'une matière scolaire ou d’un métier.
    • […] ; je me souviens d'avoir lu autrefois, dans un manuel de Paul Bert, que le principe fondamental de la morale s’appuie sur les enseigne­ments de Zoroastre et sur la Constitution de l'an III ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. VII, La morale des producteurs, 1908, p. 315)
    • L'usage de la tétine, encore appelée sucette, a toujours été un objet de polémique. […]. Si la tétine est aujourd'hui très répandue, son utilisation n'a donné lieu qu'à très peu d'écrits dans les manuels de puériculture ou dans les ouvrages de psychologie. — (Mylène Hubin-Gayte, Les bébés, Le Cavalier Bleu éditions, 2001, page 77)
    • Les manuels de géographie nous disent que cette région est une gâtine – très précisément la gâtine de Loches et de Montrésor - terme qui signifiait « désert » en vieux français et « terre marécageuse, imperméable et stérile » dans les dictionnaires actuels. — (Gilbert Jaccon, Le Livre de mes Rayons du Centre, tome 2 (2006-2010), chez l'auteur/Lulu.com, nouvelle édition, janvier 2016, p. 162)
    • Les historiens des sciences spécialistes de la régulation des substances toxiques ont, dans leurs manuels, de nombreuses situations montrant les dangers considérables d’une telle opacité. L’histoire fourmille d’exemples, l’actualité aussi. — (Stéphane Foucart, « « L’opacité du système d’homologation des pesticides aurait pu demeurer encore longtemps dans le marbre de la loi » », Le Monde. Mis en ligne le 19 janvier 2019)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Notes[modifier le wikicode]

Il importe de retenir la polysémie de manuel qui peut avoir trois natures distinctes. Il faut avoir de l’humour ou l’esprit un peu tordu pour les réunir en un même contexte, comme dans cet exemple : « Manuel, ouvrier du bâtiment, né à Madrid, est un travailleur manuel qui se rend à un cours du soir où il apprend le français à l’aide d’un manuel. »

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]