mièvre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Milieu du XIIIe siècle) De l’ancien français mievre (« léger », « volage »).

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
mièvre mièvres
\mjɛvʁ\

mièvre \mjɛvʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Vif, éveillé, espiègle.
    • La jeune duchesse avait bientôt quatorze ans, elle était jolie comme un ange et mièvre comme un lutin. (Frédéric Gaillardet, Mémoires du chevalier d’Éon, tome premier, chapitre V, Éditions de Saint-Clair, Paris, 1967, page 102)
  2. De style exagéré et sans caractère, au point d’en paraître puéril.
    • […] elle tapait avec une application timide, toute frêle, toute mièvre dans sa robe de confection simili popeline. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 199)
    • Ce roman à l’eau de rose déborde de bons sentiments. Je n’ai jamais rien lu de plus mièvre.
    • Des façons mièvres. — Une grâce mièvre. — Un style mièvre. — Un pinceau mièvre. — Un talent mièvre.

Quasi-synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Paronymes[modifier]

Références[modifier]