octroi

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Déverbal de octroyer.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
octroi octrois
\ɔk.tʁwa\

octroi \ɔk.tʁwa\ masculin

  1. (Histoire de la chancellerie) Action d’octroyer.
    • L'octroi du droit de propriété aux juifs n'alla pas sans provoquer des protestations de la part du pape Étienne III. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. (Par extension) Ce qu’on octroie.
    • Révoquer un octroi.
  3. (Histoire) Certains droits que les villes étaient autorisées à lever sur les denrées qui entraient dans leur enceinte et dont elles affectaient le produit au budget municipal.
    • Dans tous les pays du monde les savons de ménage sont parfumés, sauf en France, parce que des droits d'octroi frappent un peu partout les savons parfumés. — (Marcel Hégelbacher; La Parfumerie et la Savonnerie. -1924, p.170)
    • Payer l’octroi.
  4. (Par extension) Administration chargée de percevoir ces droits.
    • L’octroi de Paris. — Employé de l’octroi. — Bureau de l’octroi.
  5. (Par extension) Bâtiment dans lequel cette administration prélevait ces taxes.
    • En réalité, au delà de l'octroi, sans interruption perceptible, s'étale une zone de grosses communes industrielles où la population est de 65 000 âmes. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • octroi sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]